Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Octobre 2022 : le deuxième mois d’octobre le plus chaud, un an après le record

La température moyenne en octobre au Québec (5,2 °C) a surpassé de 3,1 °C la normale1, se hissant au deuxième rang des plus chaudes observées, entre les records d’octobre 2021 et octobre 1947. Les deux plus récents mois d’octobre ont donc été les plus chauds des archives au Québec. Le record a été battu au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord. La chaleur s’est aussi approché du record au Saguenay—Lac-Saint-Jean (4e), au Nord-du-Québec (5e), dans la Capitale-Nationale (8e) et en Chaudière-Appalaches (9e), davantage qu’au sud-ouest de ces régions (12e au 26e rang), un portrait similaire à celui de septembre. Le 26, une chaleur digne de la fin août (14,2 °C au sud et 10,9 °C en moyenne au Québec), en raison de la plus forte anomalie (11,7 °C au sud et 10,2 °C au Québec) enregistrée depuis février, a donné lieu à un maximum de 26,5 °C en Montérégie (Saint-Jude), un record local de chaleur tardive. Ce jour concluait une semaine clémente, 6,6 °C plus chaude que la normale au sud, après un premier gel automnal : le fameux été des Indiens. Le premier gel est survenu deux jours plus tard que la normale en moyenne au sud, en avance de deux semaines par endroits mais toujours attendu avec plus d’un mois de retard en Basse-Côte-Nord. Le minimum absolu (-13,8 °C) a été observé au Nord-du-Québec, le 19. La chaleur a de nouveau été plus anormale de jour que de nuit, le maximum surpassant de 3,5 °C la normale et le minimum de 2,7 °C, en moyenne, au Québec.

Octobre 2022 en chiffres
1er  plus chaud mois d’octobre au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord
2e  plus chaud mois d’octobre au Québec (4e au sud)
3,1  °C plus chaud que la normale en octobre au Québec (+3,0 °C au sud)
0,2  °C plus chaud que la normale du 1er au 10 octobre au Québec
4,6  °C plus chaud que la normale du 11 au 31 octobre au Québec
0,6  °C plus chaud que la normale de janvier à octobre au Québec (+0,2 °C au sud)
21e  plus pluvieux mois d’octobre au Québec, avec 76 mm (37e au sud, avec 87 mm)
16e  moins pluvieux mois d’octobre à Montréal, avec 41 mm
15e  plus pluvieux mois d’octobre au Nord-du-Québec, avec 70 mm

Le total de pluie moyen a été le 21e plus élevé observé en octobre au Québec (76 mm, 158 % de la normale), le total ayant été le plus anormalement élevé au Nord-du-Québec (15e plus pluvieux, 70 mm) et au Saguenay—Lac-Saint-Jean (28e, 90 mm). Localement, la Minganie en a reçu la plus grande quantité, le total étant près du double de la normale à Rivière-au-Tonnerre (226 mm, 187 %), dont près de la moitié reçue en un seul épisode (95 mm, le 19), qui en a laissé encore davantage à proximité (114 mm). Octobre a au contraire été plutôt sec à Montréal (16e moins pluvieux, 41 mm), à Laval (20e, 47 mm), en Montérégie (24e, 54 mm) et au Centre-du-Québec (27e, 66 mm). En Gaspésie, les deux extrêmes ont été observés, alors qu’on y enregistre à la fois le plus bas total local (25 mm à Grande-Vallée) et l’un des plus élevés (179 mm à Percé). C’est à Percé que les plus intenses pluies de ce mois ont été enregistrées, sur des périodes de 30 minutes (19 mm) à 12 heures (75 mm), lors d’un événement qui a laissé au total 105 mm du 15 au 16. Pour plusieurs régions, il s’agissait d’une situation inverse à celle du mois précédent. Le froid a été suffisant pour permettre un retour, quoique faible, de la neige (6 cm, 46 % de la normale) au Québec.

Chronologie des événements

Le 7 octobre, des orages sont signalés en Chaudière-Appalaches. Des vents violents sont enregistrés à l’embouchure de la rivière Saguenay (jusqu’à 77 km/h) et dans les montagnes de la Gaspésie (jusqu’à 90 km/h).

Le 9 octobre, de la grêle tombe sur Richmond en Estrie.

Du 13 au 16 octobre, une dépression en provenance du sud-ouest et se déplaçant vers l’est laisse jusqu’à 50 mm de pluie sur l’Estrie le 13, puis plus de 80 mm sur Charlevoix et la Côte-Nord et jusqu’à 105 mm sur la Gaspésie (Percé), un total reçu principalement en 12 heures (75 mm). Le tonnerre gronde au Bas-Saint-Laurent et des vents violents y sont enregistrés (jusqu’à 68 km/h) les 13 et 14, de même que sur la Côte-Nord (jusqu’à 73 km/h) et sur les sommets de la Gaspésie (jusqu’à 130 km/h).

Du 18 au 19 octobre, entre 50 et 114 mm de pluie tombent sur l’est de la province, la Basse-Côte-Nord en recevant le maximum. Des vents violents balaient la Côte-Nord (jusqu’à 81 km/h) et les sommets de la Gaspésie (jusqu’à 160 km/h) le 18. Le tonnerre se fait de nouveau entendre au Bas-Saint-Laurent. À l’ouest, les précipitations sont moins abondantes mais tombent brièvement sous forme de grêle le 19 en Outaouais (Charteris) et à Québec. Des orages sont aussi signalés dans Lanaudière.

Le 20 octobre, de la grêle tombe à Saint-Hyacinthe, en Montérégie.

Le 26 octobre, des orages sont signalés au Témiscamingue et dans les Laurentides. La pluie tombe cependant plus abondamment à l’est, laissant 40 mm à Sept-Îles sur la Côte-Nord et 25 mm à Nouvelle en Gaspésie.

De janvier à octobre 2022

La température moyenne des 10 premiers mois de l’année à l’échelle du Québec (0,7 °C) a été 0,6 °C plus élevée que la normale de 1981 à 2010. Au sud de la province (3,4 °C), elle a aussi surpassé la normale (+0,2 °C), la chaleur anormale d’octobre permettant de contrebalancer le froid anormal de janvier et février. Ces huit derniers mois, l’anomalie moyenne a été de 1,3 °C à l’échelle du Québec, la douceur étant la plus anormale observée en octobre.

Les 10 premiers mois de l’année ont désormais laissé plus de pluie (583 mm, +74 mm) et moins de neige (142 cm, +8 cm) que la normale à l’échelle du Québec. Le total de pluie (709 mm, +67 mm) et de neige (166 cm, +31 cm) demeure plus élevé que la normale au sud de la province. La Montérégie, en particulier, a reçu plus de pluie que la normale jusqu’à présent cette année, le surplus atteignant 235 mm à Saint-Hyacinthe. Au contraire, le Bas-Saint-Laurent est en déficit, le total ayant été jusqu’à 175 mm sous la normale à Rimouski.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification

Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec

Octobre 2022 Moyenne Anomalie1 Classification
Température maximale (°C) 9,0 3,5 Extrêmement chaud
Température moyenne (°C) 5,2 3,1 Exceptionnellement chaud
Température minimale (°C) 1,3 2,7 Exceptionnellement chaud

1 La normale de 1981 à 2010 est la référence dans ce texte, à moins d’indication contraire.

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui?
Facile Difficile