Les aventures de Rafale

La gestion des barrages : comment ça fonctionne?


Je me demande qui prend la décision de laisser passer plus ou moins d’eau au barrage et pourquoi?

Dans le cas des barrages qui appartiennent au gouvernement du Québec, l’équipe de spécialistes du CEHQ qui gèrent les barrages a la responsabilité de prendre la décision. Après avoir analysé une foule de renseignements (prévisions météo, niveau d’eau et débit au barrage, etc.), ces spécialistes déterminent s’il sera nécessaire d’ajuster le débit d’eau qui sera évacué par les vannes du barrage. Un logiciel d’aide à la gestion conçu par des programmeurs et des ingénieurs du CEHQ permet de calculer de manière automatisée les débits et niveaux d’eau en fonction des quantités d’eau prévues et des ouvertures des vannes. L’ingénieur en charge de la gestion du barrage utilise donc le logiciel pour évaluer différents scénarios d’ouvertures de vannes et retient celui qui respecte autant que possible les contraintes de niveau du réservoir et de débit à l’aval.

La gestion des barrages en six étapes

La gestion des barrages peut être résumée par les six étapes suivantes :

  1. Les prévisions météorologiques provenant de plusieurs modèles sont vérifiées et validées pour estimer les quantités d’eau à venir. Les prévisions incluent l’estimation des précipitations et des températures de manière à évaluer les quantités d’eau produites par la fonte de la neige.
  2. Un modèle, inclut dans un logiciel conçu par les ingénieurs et programmeurs du CEHQ, permet de prévoir les quantités d’eau qui arriveront au barrage en fonction des prévisions météo. Un spécialiste de l’hydrologie vérifie les résultats du modèle et corrige les prévisions au besoin.
  3. Des instruments de mesure sont installés au barrage et permettent de mesurer le niveau d’eau à l’amont et le débit à l’aval. Il faut s’assurer que les niveaux et débits respectent plusieurs limites qui constituent des contraintes de gestion. Par exemple, il existe des limites de niveau à l’amont et des limites de débit à l’aval pour éviter des inondations. Dans plusieurs cas, le maintien d’un certain niveau est souhaité pour permettre au barrage de remplir ses fonctions. Il arrive également qu’un débit minimum doive être respecté à l’aval pour assurer le maintient des écosystèmes. Il s’agit alors du débit réservé écologique.
  4. Un ingénieur analyse les prévisions de débits et les données de suivi du barrage et tient compte des contraintes de gestion.
  5. À la suite de son analyse, il décide s’il doit ouvrir ou fermer les vannes afin de respecter l’ensemble des contraintes.
  6. L’opération est réalisée au barrage de manière manuelle par un opérateur ou de manière automatique selon les équipements en place.

Rafale, aimerais-tu jouer à une simulation de gestion de barrages?

Ah oui! Je suis prêt à relever le défi!

La gestion des barrages pour tous

En fonction des renseignements fournis dans chaque cas, vous devez choisir si vous :

  • Ouvrez les vannes;
  • Fermez les vannes;
  • Laissez les vannes comme elles sont.

Note : Lorsque la réponse a été fournie, la réponse est validée et l’analyse (l’explication) menant à cette décision est affichée.

Cas 1

  1. Prévision météo :
    • Un orage pouvant laisser jusqu'à 30 millimètres de pluie est prévu au cours des 24 prochaines heures.
  2. Prévision hydrologique :
    • Selon le modèle hydrologique, le débit arrivant au barrage devrait atteindre 30 m3/s et provoquer une hausse du niveau du réservoir jusqu'à 11,2 mètres en tenant compte de l'ouverture actuelle des vannes.
  3. Suivi du barrage :
    • Niveau à l’amont : le niveau du réservoir est présentement de 10 mètres.
    • Débit évacué : le débit présentement évacué par le barrage est de 15 m3/s.
  4. Contraintes de gestion
    • Niveau à l’amont : le débit présentement évacué par le barrage est de 15 m3/s.
    • Débit évacué : le débit maximal pouvant être évacué sans risque d'inondation à l'aval est de 25 m3/s.

Choix de réponses

Ouvrir les vannes pour laisser passer un débit supérieur à 15 m3/s mais inférieur à 25 m3/s
Fermer les vannes pour laisser passer un débit inférieur à 15 m3/s
Laisser les vannes comme elles sont pour laisser passer un débit égal à 15 m3/s
 

Cas 2

  1. Prévision météo :
    • Aucune précipitation n'est prévue dans les prochains jours.
  2. Prévision hydrologique :
    • Selon le modèle hydrologique, le débit arrivant au barrage devrait diminuer jusqu'à une valeur de 2 m3/s.
  3. Suivi du barrage :
    • Niveau à l’amont : le niveau du réservoir est présentement de 10 mètres.
    • Débit évacué : le débit présentement évacué par le barrage est de 5 m3/s.
  4. Contraintes de gestion
    • Niveau à l’amont : le niveau désiré par les riverains est de 10 mètres.
    • Débit évacué : le débit écologique minimal devant être maintenu dans la rivière est de 2 m3/s.
Ouvrir les vannes pour laisser passer un débit supérieur à 5 m3/s
Fermer les vannes pour laisser passer un débit égal au débit écologique de 2 m3/s
Laisser les vannes comme elles sont pour laisser passer un débit égal à 5 m3/s
 

Cas 3

  1. Prévision météo :
    • Aucune précipitation n'est prévue dans les prochains jours.
  2. Prévision hydrologique :
    • Selon le modèle hydrologique, le débit arrivant au barrage devrait diminuer jusqu'à une valeur de 2 m3/s.
  3. Suivi du barrage :
    • Niveau à l’amont : le niveau du réservoir est présentement de 10 mètres.
    • Débit évacué : le débit présentement évacué par le barrage est de 5 m3/s.
  4. Contraintes de gestion
    • Niveau à l’amont : le niveau désiré par les riverains est de 10 mètres.
    • Débit évacué : le débit écologique minimal devant être maintenu dans la rivière est de 5 m3/s.
Ouvrir les vannes pour laisser passer un débit supérieur à 5 m3/s
Fermer les vannes pour laisser passer un débit inférieur au débit écologique de 5 m3/s
Laisser les vannes comme elles sont pour laisser passer un débit égal au débit écologique de 5 m3/s 

Tu as des questions ou des commentaires sur le sujet? Fais-nous-en part!

Des barrages sécuritaires : une priorité Pour en savoir plus
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile