Les aventures de Rafale

Le métier de botaniste

RafaleJe suis vraiment impressionné par le travail de Fyto. Tout ça me fait penser au métier de botaniste. Les botanistes doivent être drôlement importants dans la recherche sur les ressources génétiques. J’utilise l’ordinateur de Fyto, car je veux contacter par courriel une sympathique botaniste qui travaille avec ma mère. Elle m’aidera à mieux comprendre les ressources génétiques.

Rafale

De : Rafale
À :
Loulou Laplante
Objet : Parlez-moi de votre travail!

Bonjour Madame Laplante,

Un ami m’a parlé des ressources génétiques et j’aimerais bien en savoir plus à leur sujet. Que faites-vous dans le cadre de votre travail de botaniste?

Merci beaucoup!

Amicalement,
Rafale

De : Loulou Laplante
À : Rafale
Objet : Re : Parlez-moi de votre travail! Cher Rafale,

Je suis bien heureuse de constater que tu t’intéresses aux ressources génétiques.

Mon travail consiste à observer les végétaux dans leur environnement, à faire des prélèvements et à les analyser en laboratoire. Lorsque je découvre que le gène d’une plante l’aide à survivre aux maladies, je le conserve dans une banque spéciale. Je peux alors décider de travailler plus en détail à l’analyse de ce gène. Il se pourrait qu’il soit utile pour guérir d’autres maladies. Si c’est le cas, la plante doit être conservée.

Il existe deux modes de conservation des ressources génétiques. Le premier s’appelle in situ et consiste à maintenir les espèces dans l’écosystème où elles ont développé leurs caractéristiques si spéciales. Il faut donc protéger ces espaces contre toute perturbation humaine.
Le deuxième mode s’appelle ex situ. Afin de s’assurer que les plantes soient conservées correctement, on doit parfois les sortir de leur écosystème et les garder dans un jardin, dans une serre ou dans une banque de conservation.

Savais-tu que mon métier est l’un des plus vieux du monde? En effet, les botanistes d’autrefois étaient un peu comme des médecins. Ils travaillaient avec les plantes afin de trouver des remèdes contre les maladies. Tout le savoir qu’ils ont acquis lors de leurs recherches a été conservé au fil du temps. Ils ne le savaient pas à l’époque, mais leur travail ressemblait à celui des chercheurs qui, aujourd’hui, étudient les ressources génétiques. Louis, un de mes bons amis, cultive des épices amérindiennes. Il connaît beaucoup de choses et pourrait t’en apprendre plus sur les savoirs traditionnels. Tiens! Je vais lui demander de t’écrire!

Pour finir, j’aimerais te parler d’un moment de l’histoire où les semences conservées par les botanistes furent très utiles. Le Cambodge est un pays qui a connu la guerre. Les bombardements ont détruit ses réserves de riz. Lorsque la paix est revenue, le centre de conservation qui avait gardé des échantillons de semences en redonna aux cultivateurs et les rizières reprirent vie.

Voilà! J’espère que ces informations te seront d’une grande utilité.

Au plaisir,

Loulou Laplante
Botaniste


 
À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile