Les aventures de Rafale

Des heures de plaisir

 Du calme, Fyto! Pas tout de suite; suis-nous! Il faut passer sous la douche avant d’aller dans l’eau!

Mais je suis propre, j’ai pris ma douche ce matin avant d’aller chez Mélodie…

C’est vrai que tu ne dois pas être très sale! À première vue, je ne vois pas de saleté! Mais sur ta peau, il y a des milliards de bactéries que l’on ne voit pas. Juste sur tes mains, il y en a plus de cinq millions!

Eurk!

Oui, mais si je prends ma douche, je vais perdre ma protection solaire!

Douche

Pour préserver ta protection, il est conseillé de passer sous la douche une minute, sans utiliser de savon. Cela va enlever ton surplus de crème, mais pas la crème qui a déjà pénétré dans ta peau. Et ça va te débarrasser de la plupart de tes bactéries, petit microbe!

Par contre, si on se baignait dans une piscine intérieure, ce serait différent. Comme tu n’as pas à mettre de crème solaire, une douche avec savon est préconisée.

Eh, regardez! C’est notre amie Aurore sur le bord de la piscine. On va la rejoindre?

Salut Aurore! Comment vas-tu? Avec qui es-tu venue?

Salut les amis! Je suis venue avec ma mère, ma tante et ma petite cousine. Mais ma mère ne se sent pas tellement bien… c’est pour ça qu’elle se prélasse sur sa chaise longue là-bas.

Qu’est-ce qu’elle a?

Bien qu’elle aille mieux maintenant, elle a eu la diarrhée hier. Comme la diarrhée peut contaminer l’eau de la piscine et rendre les gens malades, elle se tient hors de l’eau.

Retour en haut

Elle a tout à fait raison! Ta mère fait bien de ne pas exposer les autres baigneurs à sa maladie. Plusieurs maladies peuvent se transmettre dans l’eau, comme les dermatites, les otites, les conjonctivites et les gastroentérites, qui est un autre nom pour les diarrhées. La gastroentérite est la maladie la plus fréquemment transmise par les eaux de baignade. Elle est occasionnée lorsque des microorganismes pathogènes provenant de selles humaines ou animales contaminent l'eau. Avaler de l'eau contaminée peut rendre les autres baigneurs malades.

Ouf! Ça ne donne vraiment pas le goût d’avaler un bouillon!

 Avez-vous rencontré ma petite cousine? Elle a tout juste un an aujourd’hui! C’est sa première sortie à la piscine!

Et elle aime ça?

Oui! Elle en raffole! Un vrai petit poisson dans l’eau. Je m’apprêtais à aller changer sa couche. Enfin, je vais aider ma tante à le faire!

Ah, mais dis donc, avec ce dont nous avons parlé, il n’y a pas de risque que la couche déborde et que son contenu se déverse dans l’eau? Un bébé, ça ne peut pas nous avertir à l’avance qu’il a envie!

C’est vrai! C’est pour cette raison que nous lui mettons des couches spécialement conçues pour la baignade. L’important, c’est de changer la couche fréquemment. J’y vais de ce pas! À plus tard, dans la piscine!

Ah, cette glissade est géniale! Et l’eau est tellement bonne! Sous cette chaleur accablante, c’est le meilleur moyen de se rafraîchir!

Vraiment! Je passerais toute la journée ici! Mais j’ai soif; sortons boire à la fontaine et parler avec tante Mélodie!

L’eau de la piscine est aussi claire que celle de la fontaine.

C’est vrai que la qualité de l’eau semble très bonne grâce au suivi que fait le responsable de la piscine. Celui-ci doit s’assurer d’offrir à sa clientèle une eau sécuritaire et propre en tout temps, et ce, dans le respect des normes gouvernementales.

Je te rappelle toutefois qu’il ne faut jamais boire l’eau de la piscine. Bien que les procédés de désinfection de l’eau, comme l’utilisation du chlore, détruisent une bonne partie des bactéries, ils n’agissent pas nécessairement de manière instantanée. Des bactéries demeurent donc présentes dans l’eau.

Retour en haut

Comment le responsable fait-il pour s’assurer de respecter les normes?

 Crédit : Société de sauvetage.

Tout d’abord, des tests sont faits en laboratoire toutes les deux semaines pour vérifier la présence de coliformes fécaux et la turbidité. De plus, le responsable de la piscine doit procéder sur place à des tests de l’eau plusieurs fois par jour pour mesurer le désinfectant résiduel, le pH , la température de l’eau, la limpidité et les chloramines.

Les chlora… quoi?

Les chloramines. Le chlore est le principal produit utilisé dans les procédés de désinfection de l’eau. La réaction du chlore avec la matière organique, comme la sueur, la crème solaire, les sécrétions, l’urine et la matière fécale, entraîne la formation de sous-produits de la chloration, qu’on appelle les chloramines. Lorsqu’elles sont en trop grande quantité, les chloramines peuvent irriter les voies respiratoires des baigneurs. Elles sont responsables de l’odeur « de chlore » que nous pouvons percevoir dès notre entrée dans une piscine intérieure, qui rendent nos yeux rouges et qui font piquer notre nez. Lorsque cette odeur est très forte, ce n’est pas le signe d’une bonne qualité de l’eau!

Je ne savais pas ça! Mais que peut faire le responsable pour éviter que les résultats de ses tests dépassent les normes?

Crédit : Société de sauvetage et Patro Roc-Amadour.

Il doit s’assurer que son équipement de désinfection est en bon état, bien entretenu et bien utilisé. Au besoin, il peut rectifier le taux de désinfectant, diminuer le nombre de baigneurs et les sensibiliser aux bonnes pratiques d’hygiène comme celles que nous avons mises en application aujourd’hui : prendre un repas léger, mettre sa crème solaire une demi-heure avant la baignade, prendre sa douche juste avant d’aller à l’eau et ne pas avaler d’eau.

Alors, la qualité de l’eau des piscines n’est pas seulement une question de désinfectants chimiques. Elle dépend aussi des baigneurs!

Tout à fait, Rafale! Les baigneurs doivent prendre des précautions pour s’assurer d’avoir une eau de qualité, mais aussi pour protéger leur santé! Ils peuvent aussi informer le personnel s’ils sont témoins d’un incident ou d’une anomalie qui pourrait affecter la qualité de l’eau. L’intervention sera d’autant plus rapide et efficace.

Super! Nous savons maintenant ce que nous devons faire pour continuer à profiter de tous les bienfaits que nous procure la baignade! Un dernier saut dans la piscine avant de partir, les amis?


Publication : juin 2015

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile