Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Le gouvernement du Québec présente des actions concrètes pour assurer une gestion responsable des pesticides

Québec, le 29 octobre 2020. – Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, dévoile les actions retenues dans son cadre d’intervention pour assurer une gestion rigoureuse et responsable des pesticides. Ces actions se joignent à celles prévues dans le Plan d’agriculture durable du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), pour concrétiser la volonté ferme du gouvernement de diminuer la présence des pesticides au Québec au cours des dix prochaines années. Du même coup, ce cadre d’intervention vient finaliser la mise en œuvre de la Stratégie québécoise sur les pesticides et jeter les bases d’une nouvelle stratégie sur les pesticides pour 2022.
 
Les actions retenues par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) sont regroupées autour des cinq thématiques suivantes : 
  • le suivi des pesticides dans l’environnement;
  • l’amélioration de la disponibilité des données;
  • le suivi et l’analyse des exigences en milieu agricole, dont l’indépendance professionnelle des agronomes;
  • la valorisation de la formation pour la certification;
  • le renforcement de la réglementation.  
Plusieurs actions déjà réalisées par le Ministère se poursuivront, notamment le suivi des pesticides dans les rivières et dans l’eau potable. 
 
Citations :
 
« L’utilisation systématique des pesticides doit devenir une approche du passé. Une utilisation limitée et responsable des pesticides réduit les risques qu’ils entraînent. C’est une condition essentielle pour protéger efficacement la santé de la population et du milieu agricole tout autant que l’environnement. Je veux participer aux efforts collectifs en présentant le cadre d’intervention du MELCC pour les prochaines années en matière de gestion des pesticides. Les derniers suivis des pesticides dans les rivières et le bilan des ventes démontrent que nous sommes sur la bonne voie. Il faut intensifier nos efforts pour atteindre nos nouvelles cibles de réduction des pesticides. Mon collègue, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, peut compter sur mon organisation et sur moi-même pour que ces efforts soient couronnés de succès. »
 
M. Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval
 
« Les actions présentées aujourd’hui viennent appuyer les objectifs et les cibles du Plan d’agriculture durable 2020-2030 que j’ai dévoilé le 22 octobre, notamment ceux qui ont trait à la réduction de l’usage des pesticides et aux risques qui leur sont associés. C’est en proposant des gestes cohérents et en plaçant les productrices et producteurs agricoles au cœur de l’action que le gouvernement peut motiver l’ensemble des acteurs du secteur agricole à travailler en collaboration pour accélérer l’adoption des meilleures pratiques agroenvironnementales qui établiront le Québec comme un chef de file en matière d’agriculture durable. De telles pratiques ont des retombées positives sur la santé des personnes et sur la préservation des ressources naturelles, tout en répondant aux attentes des consommateurs. Elles constituent l’un des piliers de la rentabilité et de la longévité de nos entreprises agricoles sur le chemin d’une autonomie alimentaire accrue. »
 
M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
 
« L’Ordre s’est engagé à travailler en étroite collaboration avec le MELCC pour donner suite aux recommandations de la CAPERN et pour que les agronomes adoptent des pratiques professionnelles qui s’arriment avec les objectifs du Québec en matière de protection de l’environnement, de la santé des sols, de la santé des pollinisateurs et de la santé des Québécois. Les agronomes jouent un rôle clé auprès des agriculteurs. C’est d’ailleurs grâce au travail de tous les agronomes que l’on a pu observer l’importante baisse de l’atrazine en 2018. Il faut que ça continue. »
 
M. Michel Duval, président de l’Ordre des agronomes du Québec 
 
Faits saillants : 
  • La Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles (CAPERN) a reçu 76 mémoires et 18 commentaires. Elle a entendu les personnes et les groupes qui ont déposé un mémoire.
     
  • Dans son rapport, déposé en février 2020, la CAPERN a formulé 32 recommandations à l’intention du gouvernement du Québec, dont 16 visaient le MELCC. 
Liens connexes :
 
Cadre d’intervention du MELCC sur les pesticides :
http://www.environnement.gouv.qc.ca/pesticides/cadre-intervention-actions-ministere.pdf
 
Bilan des ventes de pesticides - année 2018 :
http://www.environnement.gouv.qc.ca/pesticides/bilan/index.htm
 
- 30 -

SOURCES :

Geneviève Richard
Attachée de presse
Cabinet du ministre
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
418 952-6352
 
Laurence Voyzelle
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries
et de l’Alimentation
418 380-2525

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte
contre les changements climatiques
418 521-3991

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile