Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Programme Interactions communautaires: Québec accorde plus de 120 000 $ pour un projet de restauration dans le parc national du Bic

Rimouski, le 31 octobre 2019. – Au nom du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, annonce l’attribution d’une aide financière gouvernementale de 121 242 $ sur deux ans au Comité Zone d’intervention prioritaire (ZIP) du Sud-de-l’Estuaire, dans le cadre du programme Interactions communautaires, issu du Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026 (PASL 2011-2026), afin de soutenir la restauration des habitats côtiers du sentier Chemin-du-Nord, dans le parc national du Bic, au Bas-Saint-Laurent.
 
Cette contribution financière représente 69 % de la valeur du projet, estimée à 174 742 $. Celui-ci consiste à restaurer quatre terrasses de plages du sentier Chemin-du-Nord et un sentier pédestre de 2,2 kilomètres s’étendant du centre d’interprétation jusqu’au cap à l’Orignal. Les solutions envisagées sont la revégétalisation des portions dégradées des plages ainsi qu’un balisage adéquat limitant le piétinement, actuellement très répandu, entre le sentier et les plages qui le bordent sur toute sa longueur. Par ailleurs, l’organisme pourra effectuer un suivi des sites restaurés et évaluer les changements de comportements des usagers découlant des mesures mises en œuvre pour encadrer les accès au milieu côtier et, par conséquent, préserver la végétation du littoral et les plantations du phénomène de l’érosion.
 
Dans le cadre du PASL 2011-2026, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec et Environnement et Changement climatique Canada ont mis en œuvre le programme Interactions communautaires en poursuivant les objectifs suivants :
  • Améliorer l’écosystème du Saint-Laurent;
  • Soutenir la mise en œuvre de projets issus de la communauté et visant la conservation de la biodiversité, la pérennité des usages et l’amélioration de la qualité de l’eau;
  • Soutenir la mise en œuvre de projets découlant d’un plan de gestion intégrée régional. 
Citation :
 
« Le sentier Chemin-du-Nord est un fleuron du parc national du Bic. Tout en îles et en anses dans sa partie ouverte sur le fleuve, il nous permet de jeter un œil sur la vie marine tout en prenant soin de notre santé. Je suis heureuse de souligner cette initiative qui permettra de restaurer ce sentier, de l’embellir et d’en assurer la pérennité. Merci au Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire de lui accorder une attention particulière. Grâce au programme Interactions communautaires, une fois de plus, nous continuons d’œuvrer ensemble pour la santé du Saint-Laurent et l’attraction des populations. »
 
Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
 
Faits saillants : 
  • Chaque année, les dates limites pour déposer une proposition sont les 1er mars et 15 octobre.
  • Les projets admissibles à l’obtention d’une subvention dans le cadre du programme Interactions communautaires sont les suivants :
    • Des projets de sensibilisation à une problématique environnementale précise, qui ciblent une certaine clientèle et qui mènent à des actions concrètes à brève échéance. Dans le cadre de ces projets, un suivi des changements de comportements ou de l'acquisition de nouvelles connaissances doit être effectué;
    • Des projets d'étude relatifs à une problématique environnementale précise visant à dresser un plan d'intervention à mettre en application sur le terrain;
    • Des projets d'étude-action relatifs à une problématique environnementale précise visant à dresser un plan d'intervention à mettre en application sur le terrain, suivis par la mise en œuvre d'actions appropriées;
    • Des projets de protection de la biodiversité visant à favoriser la pérennité des usages du Saint-Laurent;
Des projets de restauration découlant d'une problématique environnementale précise en lien direct avec le Saint-Laurent.

 Liens connexes :
 
Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques :
http://www.environnement.gouv.qc.ca
 
Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026 :
http://planstlaurent.qc.ca/
 
Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire :
http://www.zipsud.org
 
- 30 -

SOURCES :

Amélie Dionne
Directrice des communications et attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée au
Développement économique régional et ministre
responsable des régions de la Chaudière-
Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
418 691-5650
 
Francis Bonnier-Roy
Chargé de projet et géomorphologue
Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire
418 722-8833

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991
 

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019