Les aventures de Rafale

L'ABC des services écologiques

Grand-mère de FytoPar Irène Chapeau

 

Dossier spécial

Journal du village de Marée-Basse, le lundi 3 juin 2010

Chères voisines et chers voisins,

C’est avec plaisir que je vous présente une liste des différents services écologiques, soit les bénéfices rendus par la nature. Il en existe une quarantaine et ils ont tous différentes fonctions. Les services de régulation sont ceux qui aident à maintenir l’équilibre du milieu dans lequel nous vivons. Ils contribuent à notre santé et à notre sécurité. Les services d’approvisionnement, quant à eux, nous fournissent les ressources qui sont nécessaires à notre bien-être et à notre confort. Les services ontogéniques aident plus spécifiquement les enfants à se développer, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique et les services socioculturels sont ceux qui se rapportent aux relations que les individus entretiennent avec leur milieu. Les services écologiques sont nombreux et ont tous une utilité particulière. Ils constituent une richesse pour notre village, qui a la chance d’être entouré par la nature.

Les écosystèmes naturels répondent à certains de nos besoins, entre autres dans les secteurs agricole ou forestier et dans celui des loisirs. Afin d’utiliser correctement le plein potentiel des écosystèmes, il faut d’abord apprendre à les reconnaître et à apprécier les bénéfices qu’ils procurent.

Si tu veux en savoir plus sur chacun d’entre eux, tu n’as qu’à glisser la souris sur le nom du service écologique que tu veux connaître parmi la liste suivante, et une fiche descriptive apparaîtra. Explore chaque catégorie de services écologiques!

Fiches descriptives

La régulation du climat global

Arnica à aigrette brune
Crédits © Denis Chabot
Le Québec en images

Comme on le sait, le gaz carbonique (CO2), un gaz à effet de serre, contribue au réchauffement climatique lorsqu'il est trop abondant dans l'atmosphère. Heureusement, il existe des écosystèmes, comme les forêts ou encore les tourbières, qui le capturent. En réduisant la quantité de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, ce service joue un rôle très bénéfique pour la planète.

Une tourbière abrite de précieux alliés, comme les sphaignes, de petites plantes qui capturent, par photosynthèse, de grandes quantités de gaz carbonique et les stockent sous forme de mousse de tourbe.

La protection contre les ouragans et les tempêtes

L'existence d'écosystèmes côtiers, comme les marais salés et les battures, aide grandement à réduire les dommages causés par les ouragans et les tempêtes. Les forêts côtières peuvent, entre autres, arrêter les débris, ralentir les vagues ou encore fournir un point d'appui aux gens emportés par l'eau.

L'atténuation des inondations et des sécheresses

Inondation
Source de la photo du milieu humide :
Crédit © Rodolph Balej, MDDELCC

La végétation régule le débit des cours d'eau. Sans elle, la crue des eaux, c'est-à-dire la montée du niveau de l'eau des lacs et des rivières causée par des précipitations ou par la fonte des neiges, connaîtrait des hausses subites, augmentant du coup les risques d'inondation. À l'inverse, lorsque la pluie se fait rare, les milieux humides et forestiers relâchent l'eau qu'ils ont accumulée, évitant ainsi les sécheresses.

Contrôle de l'érosion

La végétation peut nous être d'un précieux secours pour contrer ce processus destructeur. Elle permet notamment de :

  • Protéger le sol contre l'impact des gouttes de pluie;
  • Ralentir l'écoulement des eaux de ruissellement;
  • Favoriser la perméabilité du sol;
  • Absorber une partie de l'eau.

Contrôle des glissements de terrain

Saviez-vous que la déforestation joue souvent un rôle déterminant dans le déclenchement des glissements de terrain? Les végétaux s'avèrent d'une importance considérable pour stabiliser les pentes, car leurs racines renforcent et fixent les couches de sols, qui sont ainsi moins susceptibles de bouger. Reboiser ou favoriser la régénération naturelle : voilà deux moyens efficaces de prévenir les glissements de terrain!

La régulation du microclimat

Les haies brise-vent aident à réduire la force du vent à certains endroits et permettent aux cultures ainsi protégées de pousser plus vite. Par ailleurs, en ville, les arbres offrent de l'ombre, ce qui contribue à réduire la température des bâtiments et les coûts liés à l'utilisation d'air conditionné.

La réduction des odeurs

Les boisés, surtout composés de conifères (sapins, pins, épinettes, etc.), aident à réduire la propagation des mauvaises odeurs, entre autres en les diluant dans l'atmosphère ou en les interceptant.

Réduction du bruit

Les arbres peuvent s'avérer très précieux pour contrer le bruit occasionné par les routes. En effet, le bruit des véhicules est amorti par la friction qui se produit entre le vent et les branches. En installant devant sa maison une plantation composée d'arbres de toutes tailles, on s'assure un dodo paisible.

Approvisionnement en combustible

Le bois, la cire d'abeille et plusieurs autres matériaux organiques peuvent produire de l'énergie. Cette énergie sert à plusieurs choses, entre autres à chauffer ou à éclairer nos maisons.

La nourriture

Aliments de la nature
Crédits © G. Mathar

La nourriture que nous consommons est un autre cadeau de la nature. Les végétaux nous offrent les fruits, les légumes, les noix et les fèves; quant aux animaux, ils nous offrent le lait, les œufs et la viande. Dépendamment de leur mode de vie, certaines personnes se procurent des aliments dans la nature, d'autres se rendent à l'épicerie. En fait, même les microbes nous fournissent de la nourriture, car c'est grâce à eux que le lait peut être transformé en yogourt ou en fromage. En résumé, tout ce que nous mangeons, même les produits transformés, provient d'éléments de la nature. Eh oui! Même le chocolat, que tu adores, est fait à partir de cacao, la fève du cacaoyer.

L'eau douce

L'eau est à la base de la vie sur terre. Sans eau, ni l'être humain ni aucune autre espèce ne pourrait survivre. L'approvisionnement en eau douce est certainement l'un des services écologiques les plus importants que produisent les écosystèmes!

La purification de l'air

Les arbres et les plantes captent plusieurs polluants présents dans l'air. En plus d'absorber des particules de poussières, les feuilles des arbres captent des gaz nuisibles pour la santé et évitent ainsi aux gens bien des maladies pulmonaires.

La prévention des maladies humaines

La dégradation de certains écosystèmes augmente le nombre de bactéries et de moustiques qui pourraient être porteurs de virus s'attaquant à l'homme. Des écosystèmes en santé empêchent donc la propagation de certaines maladies.

Les plantes médicinales et les animaux utilisés en médecine

Il existe sur la terre environ 60 000 espèces de plantes médicinales qui peuvent nous être utiles. Selon les experts, le quart des médicaments sont faits à partir de celles-ci. Quelque 3,5 millions de personnes vivant dans les pays en voie de développement en dépendent pour se soigner. De plus, certains animaux, comme les sangsues, sont parfois utilisés lors d'interventions médicales.

Le développement du système immunitaire

Selon certains spécialistes, le fait d'être en contact avec différentes espèces de microbes dès notre plus jeune âge augmenterait nos défenses naturelles et éviterait le développement des allergies.

L'apaisement

C'est bien connu : un contact avec la nature réduit le stress et ne peut faire que du bien. Plusieurs études démontrent que la nature susciterait chez l'individu qui la fréquente une détente mentale, une meilleure concentration, en plus de réduire les maladies et de favoriser un rétablissement plus rapide après une blessure.

Le développement psychosocial

Développement psychosocial
Source de la photo : Laforest et Sabourin
© Québec en images, CCDMD

Il est prouvé qu'un contact régulier avec la nature aide au développement de notre intelligence et de notre raisonnement. Nous sommes aussi plus concentrés et plus confiants. En plus, cela diminue notre stress et contribue, par le fait même, à notre bien-être général. Il y aurait moins de délinquance dans les écoles dont les cours contiennent des arbres et des jardins.

Les relations sociales

Les écosystèmes influencent grandement le type de relations sociales existant dans différentes cultures. Les relations sociales dans les communautés de pêcheurs, par exemple, diffèrent, sous plusieurs aspects, de celles des communautés agricoles.

Le sentiment d'appartenance

L'endroit où l'on grandit, ou encore des paysages associés à des moments significatifs de notre vie, peuvent revêtir une grande importance pour quelqu'un. C'est d'ailleurs ce qui fait en sorte qu'on développe un sentiment d'appartenance très fort envers ces endroits. Par exemple, les gens qui viennent de régions comme le Saguenay–Lac-Saint-Jean parlent souvent du coin de pays dont ils sont originaires et en sont très fiers.

La spiritualité et la religion

Plusieurs grandes religions accordent une place importante à la nature. Parmi celles-ci, beaucoup considèrent comme sacrés certains milieux naturels et certains animaux. Par exemple, en Inde, le Gange est un fleuve sacré où les croyants se purifient de leurs péchés. La nature est donc un lieu privilégié pour se recueillir et pour méditer.

Le patrimoine culturel

Iris versicolore
Iris versicolore
Crédits © Denis Chabot
Le Québec en images

Dans plusieurs pays, des espèces et des paysages sont valorisés culturellement. Par exemple, l'érable, avec son délicieux sirop, est le symbole canadien par excellence. Le Québec a même décidé de rendre hommage à ses forêts en faisant du bouleau jaune l'arbre emblématique de la province. De la même façon, l'iris versicolore représente la flore du Québec.

Le potentiel éducatif

Apprendre à connaître la nature et les animaux qui nous entourent est à la base de l'éducation dans la plupart des civilisations. En observant la nature et les animaux qui y vivent, l'être humain peut en apprendre beaucoup sur le fonctionnement de la vie.

Les systèmes de connaissances

L'être humain construit son système de connaissances en se basant, notamment, sur les écosystèmes qui l'entourent. Les références linguistiques ou morales d'un peuple qui vit sur le bord de la mer sont très différentes de celles d'un autre peuple qui vit au coeur du désert. Si l'écosystème se dégrade, c'est toute l'architecture de ses connaissances qui est affectée.

Les animaux de compagnie

Les animaux de compagnie proviennent originalement des milieux naturels. Les plus populaires sont, bien sûr, le chat et le chien. Les services rendus par les animaux de compagnie peuvent être aussi simples que le câlin réconfortant du meilleur ami de l'homme ou le gazouillis joyeux des jolies perruches et des autres petits oiseaux que l'on garde à la maison.

Les ornements naturels

Le sapin de Noël du port
de Trois-Rivières
Sapin du port de Trois-Rivières
Crédits © Roger Bergeron

Plusieurs éléments naturels, comme les coquillages et les fleurs, peuvent être utilisés pour décorer la maison ou le jardin. Nous pouvons, entre autres, en faire des colliers, des ceintures et des décorations pour les cheveux. Même les plantes vivantes sont utilisées en horticulture pour faire des aménagements paysagers. Enfin, n'oublions pas le sapin de Noël, un majestueux cadeau de la nature, qui décore nos maisons chaque année!

Les loisirs et le tourisme

Les divers milieux naturels de la planète offrent un large éventail de divertissements aux humains. Nous n'avons qu'à penser, entre autres, au camping en forêt, aux baignades dans les lacs, à la plongée sous-marine en mer, aux explorations de cavernes ou aux randonnées pédestres en montagne.

Le sens du lieu

Un site naturel particulier peut avoir une signification importante pour certaines personnes, tout simplement parce que c'est un endroit spécial ou unique et qu'elles s'y sentent bien.

La beauté du paysage

Parc National du Mont-Tremblant
Mont-Tremblant
Crédit © Sépaq

La beauté que nous offrent certains paysages est considérée comme un service que la nature nous rend. En effet, qui n'est pas heureux et détendu en contemplant un lac tranquille au milieu des montagnes? Qu'y a-t-il de plus joli qu'un jardin fleuri et de plus apaisant qu'un coucher de soleil sur l'océan?

L'inspiration

La nature a été, est et sera toujours une source d'inspiration pour les plus grands artistes de ce monde. Les plus célèbres d'entre eux s'en sont un jour ou l'autre inspirés. Nous n'avons qu'à penser aux grands maîtres de la peinture comme Monet ou Van Gogh. N'oublions pas non plus que les auteurs-compositeurs aussi s'inspirent de la nature pour écrire leurs chansons. Citons, par exemple, Michel Rivard, avec la chanson Je voudrais voir la mer.

Les voies de navigation

Voie de navigation
Source de la photo : Denis Chabot
© Québec en images

Nous utilisons les cours d'eau pour nous déplacer et pour transporter des marchandises depuis très longtemps. Encore aujourd'hui, les déplacements par voie maritime font toujours partie des moyens de transport les moins coûteux et les plus écologiques.

Protection des infrastructures urbaines

La végétation peut prolonger la vie des infrastructures urbaines. L'ombre des arbres a pour effet de refroidir l'asphalte, ce qui augmente la durée de vie des routes. En effet, une route asphaltée exposée à de très hautes températures devient fragile plus rapidement et a une durée de vie d'environ dix ans, tandis qu'une rue bien ombragée reste utilisable entre 20 et 25 ans. Pour les toitures, c'est un peu la même chose qui se produit. Un toit vert est deux fois plus durable qu'un toit classique, tout en étant plus stable et plus étanche.

Sécurité routière

Planter des arbres en bordure des rues, en laissant une certaine distance avec la chaussée, permet aux conducteurs de mieux prévoir les obstacles. Par exemple, en voyant des arbres loin devant lui, le conducteur comprend plus vite qu'il s'approche d'une courbe. La végétation peut également prévenir l'accumulation de neige ou de sable et réduire le ruissellement et le risque de dérapage. Les arbres amènent aussi une réduction de la vitesse et une circulation plus ordonnée.

L'intelligence géographique

Voie de navigation
Crédits © Jimmy Royer

Les éléments particuliers des écosystèmes, comme la mousse qui pousse du côté nord du tronc des arbres, aident certaines personnes à se repérer ou à trouver leur chemin.

La mousse pousse à l’endroit le plus humide et le plus à l’abri du soleil. C’est pour cette raison que l’on peut se fier à la mousse qui pousse sur le tronc des arbres afin de trouver le Nord.

La dégradation des matières organiques

Déchets biodégradables
Crédit © RECYC-QUEBEC

Les déchets biodégradables comme les restes de nourriture, les pelures de fruits et de légumes, les feuilles mortes ou les excréments d'animaux, peuvent être transformés en compost. En fait, ces déchets sont pris en charge par un ensemble de petits organismes (certains insectes, champignons et bactéries), qui jouent le rôle d'éboueurs. Leur mission : transformer les déchets en humus. D'autres microorganismes, qui vivent au coeur des sites d'enfouissement sanitaire, décomposent les déchets organiques, et même les plastiques.

La purification de l'eau

Marais inondé
Crédit © Benoît Limoges- MDDELCC

Les milieux humides (marais, marécages et tourbières) sont souvent considérés comme les reins de la planète! C'est logique, parce que les plantes qui y vivent purifient l'eau. Comment? D'une part, elles absorbent les éléments nutritifs qui sont en trop et les réintègrent dans la chaîne alimentaire. D'autre part, elles ralentissent la circulation de l'eau, ce qui favorise le dépôt des sédiments. Enfin, grâce au travail des organismes aquatiques, les milieux humides dégradent certains produits toxiques se trouvant dans l'eau.

Décontamination des sols

L'usage de pesticides et d'autres produits toxiques se répand de plus en plus, et ce, parfois au détriment de notre santé. Heureusement, certains microorganismes et certains végétaux dégradent les substances toxiques et les rendent inoffensives. Par exemple, la moutarde de l'Inde (Brassica juncea) est particulièrement efficace pour capter le cuivre et le plomb dans des sols contaminés. Une fois ces métaux lourds aspirés par la plante et stockés dans ses feuilles, il devient facile de la recueillir et de s'en débarrasser adéquatement, laissant sur place un sol décontaminé.

La fertilité des sols

Les petits organismes qui vivent dans le sol sont indispensables à sa fertilité. Par exemple, les vers de terre transforment les déchets agricoles en éléments nutritifs essentiels à la croissance des plantes.

La pollinisation

Un bourdon pollinisateur
Bourdon pollinisateur
Crédits © Jane Adams

Selon les experts, la reproduction de la majorité des végétaux dépend de la pollinisation faite par les animaux. Au total, ce sont plus de 219 000 espèces de plantes, dont celles qui produisent le café et le cacao, ainsi que presque tous les fruits, qui comptent sur les animaux pour assurer leur développement et leur reproduction. Même si l'abeille est l'espèce pollinisatrice la plus connue, 289 000 espèces d'insectes, 1 200 espèces de vertébrés, dont 900 espèces d'oiseaux, 165 espèces de chauve-souris et 130 espèces de mammifères sont des pollinisateurs.

La réduction des ravageurs agricoles et forestiers

On a constaté qu'une bande riveraine boisée en bordure d'un champ favorise la présence d'une grande variété d'organismes, dont une multitude de prédateurs et de parasites des ravageurs agricoles. Une telle stratégie contribue à diminuer la quantité de ravageurs agricoles et forestiers.

La dispersion des semences

Les petits animaux, comme les chauves-souris, les oiseaux et les écureuils, transportent et enfouissent un peu partout les graines d'arbres et de plantes, ce qui aide grandement à la propagation des végétaux et à la régénération de la forêt.

Les animaux domestiques utiles

Bourdon pollinisateur
Denis Chabot © Québec en images

Plusieurs animaux rendent de bons services à l'être humain. Nous n'avons qu'à penser aux chevaux, aux ânes, aux buffles, aux chameaux, aux rennes et aux chiens de traîneau. Tous ces animaux nous aident à nous déplacer et à transporter des charges très lourdes. Le chat et le chien sont aussi utiles à la ferme; le premier éloigne les rats et le second nous avertit du danger.

Les matériaux

Le bois est le principal matériau que nous offre la nature. Ses fibres sont d'ailleurs utilisées pour plusieurs choses, dont la fabrication du papier et l'isolation de nos maisons. Il existe aussi d'autres sortes de fibres naturelles comme le chanvre, le coton, le jute, le lin et la soie. Plusieurs d'entre elles servent notamment à la confection de vêtements.

Les produits biochimiques et pharmaceutiques

Bourdon pollinisateur
Crédits © Erich Haber
Ministère des Richesses Naturelles

Les plantes nous fournissent divers ingrédients qui nous servent dans la production de médicaments, de cosmétiques, de résines, de détergents, de caoutchouc et plus encore.

L’if, un arbuste que l’on retrouve dans les sous-bois, est utilisé pour fabriquer un médicament contre le cancer.

Les ressources génétiques

La diversité biologique des piments
Bourdon pollinisateur
Crédits © Jane Adams

Tous les organismes vivants contiennent des gènes. C'est la diversité de ces gènes qui permet aux cultures agricoles de s'adapter aux nouvelles maladies et aux ravageurs. Il est important de conserver les ressources génétiques de toutes les espèces, non seulement pour assurer la conservation de la biodiversité, mais aussi pour préserver la sécurité alimentaire et médicale.

Le biomimétisme

Les scientifiques trouvent souvent des pistes de solutions à même la nature. En effet, les hommes et les femmes de science, en analysant les propriétés des écosystèmes et la manière dont ils fonctionnent, créent souvent leurs meilleures inventions. Par exemple, les bardanes, aussi appelés « tocs », que l'on trouve dans les champs et qui s'accrochent sur le poil des chiens ou sur les vêtements, ont permis la création du célèbre velcro.

 

Alors, chers concitoyennes et concitoyens, prêts à transformer notre village? N'hésitez pas à bénéficier de la nature et n'oubliez pas que ma porte est toujours ouverte pour ceux et celles qui aimeraient recevoir de judicieux conseils! Les services écologiques sont à votre portée, à vous d'en profiter.


À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile