Le coin de Rafale

Sais-tu que suivre la mode peut avoir des effets négatifs sur l’environnement?
Catégorie : 12 à 15 ans

Magma
« ».

Tu sais sûrement que les moyens de transport (automobile, avion, bateau, etc.) sont très polluants pour la planète. Eh bien, savais-tu que l’industrie de la mode produit, à elle seule, autant de CO2 (un gaz à effet de serre responsable des changements climatiques) que les transports aérien et maritime réunis?

Robe et habitMode rapide

De nos jours, la mode évolue très rapidement. Voulant rester à la fine pointe des tendances, les gens achètent régulièrement des vêtements et en jettent d’autres qui sont encore en très bon état. On appelle cela la « mode rapide ». Une très grande quantité de vêtements sont jetés et finissent donc enfouis avec les autres déchets. Quel gaspillage!

Matériaux polluants et cycle de vie du vêtement

Vêtements

Les grandes chaînes de magasins veulent faire le plus de profits possible. Pour produire une grande quantité de vêtements à faibles coûts, on utilise des matériaux peu coûteux, mais qui ont un grand impact sur la planète.

« Polyester » écrit dans plusieurs langues sur l'étiquette d'un foulard et champ de coton

Par exemple, on utilise souvent le polyester dans les vêtements, un matériau qui est créé par des procédés chimiques. Ce tissu est fait à base de pétrole, une ressource non renouvelable et polluante. Quand le consommateur lave son vêtement, celui-ci libère des microfibres de plastique qui se retrouvent dans l’eau et contribuent à la polluer.  

Le coton est également très en demande. Bien que ce soit un produit d’origine naturelle, il faut beaucoup, beaucoup d’eau pour fabriquer ne serait-ce qu’un kilo de coton. Plus précisément, il faut entre 5 000 et 19 000 litres d’eau pour produire un kilo de coton. C’est bien plus d’eau que pour produire du blé ou du riz. En plus, dans les champs de coton, on utilise des engrais et des pesticides chimiques qui contaminent les cours d’eau. Cela peut aussi intoxiquer les gens qui travaillent dans ces champs, de même que les populations environnantes.

Des vêtements polluants du début à la fin

Tissus

Une fois qu’on a les matériaux, vient le moment de fabriquer le vêtement. La première étape consiste à teindre le tissu pour donner aux vêtements la couleur souhaitée. Malheureusement, les produits utilisés dans les teintures sont toxiques et contaminent, dans certains pays, les milieux aquatiques environnant les usines.

Ensuite, les vêtements mode sont souvent produits dans des pays qui sont loin du Canada, comme en Asie ou en Afrique. Ainsi, pour les vendre un peu partout sur le globe, il faut les transporter par bateaux ou par avions, ce qui pollue l’air et l’océan. Par la suite, il faut les distribuer dans les magasins par camions, qui pollueront aussi l’air. Et comme tu l’as peut-être observé, ces dernières années, la livraison à domicile engendrée par le commerce en ligne a gagné en popularité. On ajoute donc une autre étape dans le transport de nos vêtements et, souvent, beaucoup plus d’emballages de plastique et de carton sont utilisés et finissent à la poubelle.

Ainsi, tout au long de son cycle de vie, de sa fabrication jusqu’à ce qu’il soit jeté, le vêtement polluera notre environnement. Une fois son utilisation terminée, il sera incinéré et dégagera de grandes quantités de CO2 ou il finira enfoui et mettra des dizaines d’années (au minimum) pour se décomposer.

Les gens derrière nos vêtements mode

Couturières

Il est important de noter que, derrière chaque pièce de vêtement bon marché achetée dans les grandes chaînes mode, il y a des travailleurs. Comme on l’a mentionné plus tôt, la plupart des grandes chaînes populaires ici font faire leurs vêtements à l’étranger, car ça leur coûte moins cher. Pourquoi est-ce moins cher là-bas? Parce que les conditions de travail sont souvent mauvaises, que les employés sont très peu payés et que des normes moins sévères permettent l’utilisation de produits moins coûteux, mais parfois hautement toxiques. De plus, il n’est pas rare que des enfants travaillent à produire les vêtements. Les entreprises les payent moins cher que les adultes. D’une certaine façon, c’est le travail accompli par ces gens et ces enfants qui nous permet d’économiser quelques dollars sur des vêtements et de pouvoir en acheter toujours davantage.

 

Magasin de vêtements

Que peut-on faire?

Évidemment, il ne faut pas arrêter de s’habiller pour autant! Il faut simplement faire des choix judicieux, qui nuisent le moins possible aux gens et à la planète. Voici quelques pistes pour t’aider à avoir du style tout en étant écologique :

Pose-toi des questions au moment d’acheter un vêtement neuf et n’hésite pas à faire quelques recherches avec tes parents :
Cela t’aidera ensuite à évaluer si l’achat de ce vêtement est une bonne décision.
Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile