Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca

Suivi de la qualité bactériologique de l’eau le long des rives du fleuve Saint-Laurent

Depuis 2003, le programme de suivi de la qualité bactériologique de l’eau le long des rives du Saint-Laurent a permis de dresser un portrait de la situation et d’en observer l’évolution. La qualité bactériologique présente une variabilité interannuelle qui est maintenant bien documentée. Ce programme de suivi a été interrompu en 2010, dans l’attente de certaines interventions majeures d’assainissement, notamment la désinfection des eaux usées de Montréal et la construction de bassins de rétention supplémentaires à Québec. Le programme a repris en 2017, afin de dresser un état de situation à jour avant la finalisation des travaux à Montréal. Il devrait permettre de mettre en évidence une amélioration de la qualité bactériologique des eaux du fleuve.

Objectif du suivi environnemental

Le but de ce programme de suivi exploratoire est d’évaluer la qualité bactériologique de plages anciennement fréquentées ou de sites non officiels actuellement utilisés dans le but d’en évaluer le potentiel pour la baignade.

Utilité du suivi environnemental

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques utilise une classification de la qualité de l’eau basée sur les teneurs en Escherichia coli pour évaluer si cette eau est suffisamment sécuritaire pour qu’on puisse l’utiliser à des fins récréatives.

Ce programme exploratoire permet d’évaluer la salubrité des eaux le long des rives du fleuve Saint-Laurent pour déterminer si elles ne présentent pas de risques pour la santé humaine et si elles sont propices à la baignade. Il vise donc à sensibiliser la population et les acteurs locaux à l’éventuelle réouverture de sites qui présentent un bon potentiel à cet égard. Il permet aussi de mettre en évidence toute amélioration de la qualité bactériologique résultant de la réduction des débordements d’eaux usées par temps de pluie ou découlant de la mise en place d’équipements de désinfection.

Paramètres mesurés

Escherichia coli

Répartition des stations d’échantillonnage sur le territoire

Les sites ont été choisis selon les critères suivants : plages historiques anciennement surveillées, sites sans surveillance actuellement utilisés pour la baignade, présence d’un accès public, qualités esthétiques et potentiel global. Parmi les 48 sites caractérisés entre 1999 et 2002, 16 ont été retenus et font l’objet d’un suivi à long terme depuis l’été 2003.

Documents de référence

Qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent, été 2009 (PDF, 1,48 Mo)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Évaluation de la qualité bactériologique de sites potentiels de baignade dans le Saint-Laurent - été 1999 à été 2004

Fiche du plan d’action Saint-Laurent : La salubrité des sites potentiels de baignade en eau douce, 2006 (PDF, 3,7 Mo)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Pour plus d’information

Contactez Caroline Anderson (caroline.anderson@environnement.gouv.qc.ca ou 418 521-3820, poste 4820.

Retour à la page Suivi des milieux aquatiques

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2021