Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca

Réserve écologique Chicobi

Localisée dans les parties sud et ouest du lac Chicobi, à Guyenne, en Abitibi (à quelque 45 kilomètres de la ville d’Amos), la réserve écologique Chicobi s’étend sur une superficie de 2 123 hectares.

MontagneCette réserve écologique vise la protection permanente et intégrale d’un ensemble de milieux naturels très représentatifs du nord-ouest québécois, dans un secteur comprenant des collines (les collines Tanginan) et une partie de la plaine argileuse (principale formation géomorphologique de l’Abitibi), deux éléments caractéristiques du paysage typique.

Les collines Tanginan forment la dorsale de cette réserve écologique. Elles portent l’empreinte des événements qui ont marqué la présence et le retrait des glaciers. Ainsi, de part et d’autre de ces collines (altitude de 440 mètres), les basses terres (altitude de 290 mètres) sont occupées par des dépôts argileux, des tourbières, des alluvions sableuses et limoneuses. Le lac Chicobi et la rivière Authier complètent le paysage naturel et caractéristique de l’Abitibi en bordure de la réserve écologique.

Plus du tiers de toutes les espèces floristiques répertoriées pour l’Abitibi trouvent refuge dans cette réserve écologique. La réserve écologique Chicobi fait partie de la forêt boréale, dominée par l’épinette noire qui occupe tant les milieux mal drainés que les sols très secs. Trente-cinq groupements végétaux différents ont été décrits pour cette réserve écologique. Il s’agit d’un indicateur très révélateur du haut degré de représentativité écologique de cette dernière. Pessière noire, pinède grise, sapinière baumière, cédrière, mélèzin, aulnaie, cassandraie calyculée, myriçaie, saulaie, nénupharaie, scupaie, autant de milieux naturels formant l’essentiel de la biodiversité de l’Abitibi.

ForêtLa réserve écologique Chicobi, localisée dans une région fortement marquée par un défrichement intensif (pour l’agriculture) et l’exploitation forestière, tranche par son caractère naturel et l’absence de perturbations anthropiques. Pour beaucoup d’observateurs et de chercheurs, le territoire de la réserve écologique Chicobi constitue un des derniers lambeaux de la végétation naturelle et représentative de cette vaste zone argileuse du Québec.

Le 24 avril 2002, la réserve écologique Chicobi était officiellement constituée par décret gouvernemental.

Les réserves écologiques : des laboratoires au naturel.

Début du document

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2020