Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Le Québec se joint à l’Alliance pour l’ambition climatique et consolide ses partenariats internationaux

Québec, le 26 avril 2021. – Désireux d’apporter sa contribution à la mobilisation en faveur de la lutte mondiale contre les changements climatiques, le gouvernement du Québec se joint à l’Alliance pour l’ambition climatique par l’entremise de la campagne mondiale « Objectif zéro », une initiative de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Le Québec adhère ainsi à une coalition d’acteurs de premier plan qui, comme lui, ont pris l’engagement de travailler à atteindre la carboneutralité d’ici 2050.
 
Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, a fait cette annonce dans le cadre d’un événement international organisé par le Bureau du Québec à Washington et le German Marshall Fund, en marge du sommet pour le climat convoqué par le président américain Joe Biden et auquel a pris part M. Jonathan Pershing, conseiller politique sur le climat au Bureau de l’envoyé présidentiel spécial sur les changements climatiques, M. John Kerry. Ce webinaire aura donné l’occasion au ministre Charette de présenter le Québec comme un partenaire stratégique des États-Unis pour la réalisation de l’ambitieux programme climatique proposé par le président américain, notamment grâce à son hydroélectricité ainsi qu’à l’expertise québécoise en matière d’électrification des transports, de technologies vertes et de stockage d’énergie.
 
Sur plusieurs tribunes au cours de la semaine dernière, le ministre Charette a eu l’occasion de consolider ses liens avec d’autres partenaires internationaux et de faire valoir les nombreuses actions du gouvernement du Québec en faveur du climat. Lundi dernier, le ministre a accordé une entrevue au Secrétariat de la CCNUCC dans le cadre du 10e anniversaire des Prix de l’action climatique mondiale de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Le ministre Charette a parlé du Programme de coopération climatique internationale du Québec, qui a remporté les honneurs lors de l’édition 2019 de ces prix. Ce programme soutient les efforts déployés par les pays francophones d’Afrique et des Antilles pour renforcer leur capacité d’adaptation aux impacts des changements climatiques et pour limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. Il permet également de mettre en valeur le leadership du Québec dans ces domaines et de faire rayonner l’expertise de son secteur privé, de sa société civile et de ses institutions de recherche et d’enseignement.
 
Le ministre Charette a également prononcé une allocution dans le cadre du North American Carbon World, l’une des plus importantes conférences nord-américaines sur les politiques climatiques. Il a alors eu l’occasion de parler du rôle clé que le marché du carbone a joué, depuis son instauration en 2013 et sa liaison avec celui de la Californie en 2014, tant pour l’action climatique du Québec que pour le développement de secteurs stratégiques pour son avenir, notamment les technologies propres, l’efficacité énergétique et l’électrification des transports. L’émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques, M. Jean Lemire, a, quant à lui, participé à un panel de discussion sur les efforts nécessaires pour construire un monde plus résilient et sobre en carbone.
 
La veille, à l’invitation du Réseau action climat Canada et du Collectif de la société civile québécoise à la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CdP-26), le ministre Charette avait participé à un événement portant sur le rôle des gouvernements infranationaux dans l’action climatique. Son allocution a été suivie d’un échange avec les participants.
 
Ces activités font partie d’une série d’événements auxquels participeront des représentants du gouvernement du Québec et qui culmineront avec la CdP-26, qui doit avoir lieu à Glasgow, en Écosse, en novembre 2021. C’est à ce moment que les Parties seront appelées à se mobiliser pour atteindre la carboneutralité à l’échelle mondiale d’ici 2050.
 
Citations :
 
« Atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat et la carboneutralité d’ici 2050 nécessite des changements structurels rapides dans l'ensemble de l'économie qui ne seront possibles que par la collaboration. Nous possédons plusieurs atouts pour réaliser cette transformation et le Québec peut aussi apporter une contribution positive à l’effort mondial. Ces tribunes sont des occasions pour lui de promouvoir ses ambitions, son expertise et son savoir-faire auprès de partenaires stratégiques et de créer de nouveaux partenariats. Nous avons travaillé en ce sens, notamment en nous joignant à une initiative internationale d’importance aux côtés de la Californie et de plusieurs autres pays, de villes, d’entreprises et d’investisseurs, tous animés par la volonté de décarboniser leur économie. La campagne mondiale « Objectif zéro » contribuera à créer des emplois, à stimuler le développement durable, à préserver les écosystèmes et à garantir la qualité de vie des communautés. » 
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval
 
Liens connexes :
   
- 30 -

SOURCE :

Geneviève Richard
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable
de la région de Laval
418 952-6352
 

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
418 521-3991
 

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile