Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Émissions d’arsenic à Rouyn-Noranda : Le ministre Benoit Charette demande un nouveau plan d’action à la Fonderie Horne

Québec, le 16 octobre 2019. – Après avoir pris connaissance du rapport publié par la Direction de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue (DSPu) à la suite de l’étude de biosurveillance menée à l’automne 2018, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, demande à l’entreprise de déposer un nouveau plan d’action d’ici le 15 décembre 2019.
 
Sur la base du principe de précaution énoncé par la DSPu, le ministre demande à la Fonderie Horne de proposer des actions supplémentaires à court terme afin de réduire l’exposition à l’arsenic des résidants du quartier Notre-Dame. Le Ministère analysera le plan qui lui sera soumis d’ici la mi-décembre et demandera des modifications à l’entreprise s’il le juge pertinent.
 
Le dépôt de ce nouveau plan d’action par l’entreprise permettra des mesures concrètes, plus rapides et élaborées en collaboration avec les acteurs locaux. Ce plan permettra d’ajouter des actions supplémentaires à celles qui étaient déjà prévues. En effet, l’attestation d’assainissement de l’entreprise continue de s’appliquer et les actions qui y sont prévues devront se réaliser.
  
Citations :
 
« Nous avons entendu les inquiétudes de la population quant à la santé des enfants du quartier Notre-Dame. Lors de mon passage à Rouyn-Noranda en septembre dernier, j’ai eu l’occasion d’expliquer aux différents acteurs rencontrés que le rapport de la Direction de santé publique serait pris en compte pour l’orientation de ce dossier. Ainsi, à la suite de ce rapport, dans le souci d’atteindre des résultats concrets pour limiter l’exposition de la population aux émissions d’arsenic, j’ai demandé à l’entreprise de déposer un nouveau plan d’action au Ministère d’ici la mi-décembre. Je m’attends donc à ce que la Fonderie Horne nous propose des actions supplémentaires réalisables à court terme. »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 
« Comme ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, je suis heureux de constater le travail fait par mon collègue M. Benoit Charette, dans le dossier de la Fonderie Horne. J’espère que cette dernière fournira un plan d’actions à court terme afin de réduire l’exposition à l’arsenic. Mon équipe et moi continuerons de suivre ce dossier au cours des prochaines semaines et je souhaite de tout cœur que nous en arriverons à une solution qui rassurera les inquiétudes de la population quant à la santé des enfants du quartier Notre-Dame. »
 
Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec
  
 - 30 -

SOURCES :

Louis-Julien Dufresne
Attaché de presse
Cabinet du ministre
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911
Carl Charest
Directeur des communications
Cabinet du ministre des Forêts,
de la Faune et des Parcs et
ministre responsable de la région
de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec
Tél. : 581 989-1429

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile