Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatique Bandeau du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatique
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Jardiner... tout naturellement

Édition 2019


Saviez-vous que...?

Saviez-vous que l’utilisation de pesticides achetés en ligne peut présenter des risques?

Depuis quelques années, un nombre croissant de propriétaires et de jardiniers se tournent vers le Web afin de se procurer des pesticides pour usage à la maison et au jardin. Les consommateurs qui achètent des pesticides en ligne doivent être prudents, puisque ces produits ne sont pas nécessairement approuvés au Canada.

Tout pesticide utilisé ou vendu au Canada doit faire l'objet d'une évaluation scientifique visant à confirmer qu'il ne posera pas de risque inacceptable pour la santé humaine ou l'environnement s'il est utilisé conformément au mode d'emploi qui apparaît sur son étiquette. L'utilisation d'un pesticide non homologué peut être dangereuse.

Les propriétaires et jardiniers doivent donc acheter seulement les produits dont l'étiquette porte un numéro d'homologation (le numéro de quatre ou cinq chiffres attribué par l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire [ARLA] à chaque produit antiparasitaire homologué). Ils doivent lire et suivre attentivement le mode d'emploi inscrit sur l'étiquette.

Saviez-vous que certains produits vendus dans les animaleries sont des pesticides?

Les shampooings, lotions, poudres, colliers et médailles antipuces pour les chiens et les chats sont généralement des pesticides. Les propriétaires de chats ou de chiens doivent bien lire l'étiquette et suivre les consignes lorsqu'ils utilisent un produit contre les puces et les tiques, surtout s'il s'agit d'un produit qui s'applique directement sur la peau de l’animal domestique.

Une mauvaise utilisation de ces produits peut entraîner des réactions chez les chats et les chiens. L'irritation de la peau est le symptôme le plus répandu. Les autres effets peuvent être de nature neuromusculaire (tremblements) ou gastro-intestinale (vomissements).

Saviez-vous que le bois traité n’est pas du bois de chauffage?

Le bois traité sous pression ou par application superficielle de préservateurs du bois est sans danger lorsqu'on en fait bon usage, mais il ne doit jamais être brûlé. Qu'il s'agisse d'un feu de camp ou de foyer, la combustion de bois traité dégage des substances chimiques hautement toxiques qui peuvent vous rendre malade. Les préservateurs du bois sont des pesticides qui protègent le bois contre les insectes et autres ravageurs, mais qui peuvent être néfastes pour votre santé s'ils ne sont pas manipulés avec soin.

Saviez-vous que 4,5 litres de dicamba concentré, un herbicide utilisé pour contrôler certaines plantes indésirables, peut contaminer toute l’eau d’une piscine olympique?

Comme la norme d’eau potable pour le dicamba est de 0,085 milligrammes par litre, il ne suffit que de 4,5 litres de dicamba concentré (à 48 %) pour contaminer 2 500 000 litres d’eau au-delà de la norme. Ce volume, pouvant être contenu dans une piscine olympique, représente la consommation recommandée de huit verres d’eau par jour par 1 250 000 personnes.

Saviez-vous que certains pesticides appliqués à l’extérieur peuvent être transportés à l’intérieur des maisons?

Certains pesticides sont transportés à l’intérieur par la circulation des propriétaires et des animaux domestiques. Ils se logent dans les poussières de maison et demeurent plus longtemps dans ce milieu non exposé au vent, au soleil et à la pluie.

Saviez-vous que la préparation, l’entreposage et l’utilisation de pesticides faits maison pourraient présenter un risque pour la santé et l’environnement?

Contrairement aux pesticides dûment homologués, les pesticides faits maison ne font pas l’objet d’une évaluation scientifique et n’ont pas de mode d’emploi garantissant une utilisation sécuritaire et le résultat escompté. Certains pesticides faits maison, tels que ceux nécessitant une cuisson, peuvent présenter un risque pour l’environnement et la santé.

Pour en savoir plus, visitez : Gouvernement du Canada – Les pesticides faits maison

Saviez-vous que les antimites et les insectifuges représentent plus de la moitié du volume des ventes dans le secteur domestique?

Les produits antimites, composés à 100 % de naphtalène ou de paradichlorobenzène, et les insectifuges, c’est-à-dire les répulsifs à insectes, occupent ensemble la première place des pesticides vendus dans le secteur domestique. Près du tiers des quantités de pesticides vendues sont destinées à la pelouse, aux arbres et aux arbustes. Les autres ventes sont partagées entre les rodenticides, les répulsifs pour animaux, les pesticides pour l’intérieur de la maison, les préservateurs du bois, les appâts à fourmis, les colliers antipuces et les produits topiques destinés aux animaux domestiques.

Soyez un consommateur avisé

SI, MALGRÉ L’ADOPTION DE PRATIQUES PRÉVENTIVES ET VOS INTERVENTIONS HÂTIVES CONTRE LES ORGANISMES INDÉSIRABLES, LE PROBLÈME EST ASSEZ IMPORTANT POUR ÊTRE NUISIBLE, FAITES UNE ÉVALUATION DE LA SITUATION.

N’oubliez pas qu’un pesticide ne corrige la situation que de façon temporaire. Afin d’éviter la dépendance à ces produits, il vous faut modifier en premier lieu vos pratiques.

Mon évaluation avant d’acheter un pesticide ou de faire un traitement Oui Non
J’ai bien identifié l’organisme indésirable.    
J’ai essayé les solutions de rechange aux pesticides proposées dans cette section.    
L’application à faire est simple et ne requiert pas l’expertise d’un professionnel.    
Je possède l’équipement de protection et je l’utiliserai.    

Note : Si au moins une réponse est négative, je ne dois pas faire le traitement. Je communique avec un professionnel ou je réévalue la situation.

  • Si vous achetez un pesticide…
Saviez-vous que …
  • Vous ne pouvez plus acheter certains pesticides destinés à l’entretien des pelouses?

Le Code de gestion des pesticides interdit la vente de certains pesticides d’usage domestique destinés à l’entretien des pelouses, c’est-à-dire ceux qui contiennent un ou des ingrédients actifs mentionnés à l’annexe I du Code de gestion des pesticides.

Ces mêmes pesticides ne doivent plus être appliqués sur les pelouses des terrains privés et commerciaux par les services d’entretien des espaces verts.

  • Vous ne pouvez plus vous servir vous-même lorsque vous désirez acheter certains pesticides d’usage domestique vendus dans les commerces de détail?

Le Code de gestion des pesticides oblige les détaillants à placer les pesticides de classe 4 de manière à ce que les clients ne puissent se servir eux-mêmes, et à permettre l’accès libre aux pesticides de classe 5 qui sont à faible risque. Chaque détaillant peut aménager l'étalage de ces pesticides de la façon la plus appropriée pour son commerce, par exemple en les plaçant derrière le comptoir ou en les mettant sous clef.

Comme ces pesticides ne sont plus à portée de la main, les clients doivent obligatoirement s’adresser à un vendeur certifié pour se les procurer. Le vendeur a ainsi la possibilité d'informer davantage les clients afin qu'ils puissent bien identifier le ravageur en cause, se procurer un produit moins nocif ou se tourner vers des solutions de rechange.

Classe de pesticides d’usage domestique Obligation du détaillant
Pesticides de la classe 4, à l’exception des pesticides destinés à servir comme préservateur du bois ou de peinture antisalissure Aménager l’étalage de façon à ce que les clients ne puissent se servir eux-mêmes.
Pesticides de la classe 5 (PDF, 461 ko) Pas d’obligation réglementaire relative à l’étalage.
Le choix de laisser ces pesticides librement accessibles ou non est à la discrétion du détaillant.
  • La vente d’engrais-herbicide, d’engrais anti-digitaire, d’engrais-insecticide et d’engrais anti-mousse est interdite?

En effet, le Code de gestion des pesticides interdit la vente d’un pesticide d’usage domestique mélangé ou imprégné à un fertilisant.

  • La vente d’un emballage regroupant plus d’un contenant de pesticides est interdite?

La vente de ce type d’emballage demeure interdite, sauf exceptions.

La première étape est de consulter un vendeur. Celui-ci discutera avec vous du problème et vous conseillera, de préférence, les produits suivants :

  • Les produits les moins nocifs :
    • Les pesticides à faible risque (par exemple, le savon insecticide ou le soufre); ceux dont l’étiquette ne porte pas une tête de mort comme symbole avertisseur;
  • Les produits prêts à utiliser, car ils ont les avantages suivants :
    • Ils ne sont pas concentrés et sont donc moins toxiques pour celui qui les manipule;
    • Ils présentent moins de risques lors des manipulations, car il n’y a pas de mélange à faire;
    • Vous êtes assuré d’avoir le bon dosage;
    • Ils s’utilisent facilement pour une application localisée;
  • Les produits en petits formats ou en formats qui correspondent aux besoins d’une saison pour éviter de les entreposer;
  • Les produits dans des contenants résistants (évitez les contenants en papier et en verre);
  • Les produits conçus pour des usages spécifiques, afin d’éviter de tuer les organismes utiles.

Lisez attentivement l'étiquette et assurez-vous de bien comprendre les informations qui y sont inscrites avant l’achat et avant chaque utilisation du pesticide. L’étiquette est une source de renseignements essentielle pour l’utilisateur.

Symboles avertisseurs

Les symboles avertisseurs sur les étiquettes des pesticides indiquent si le produit présente un risque pour la santé.

DANGER POISON WARNING POISON CAUTION POISON
DANGER
POISON
AVERTISSEMENT
POISON
ATTENTION
POISON

Le risque croît avec le nombre de côtés du symbole.

INFLAMMABLE
CORROSIF
EXPLOSIF

L’absence de symbole ne signifie pas que le produit ne présente pas de risque d’intoxication. Cela indique simplement que le risque est moins élevé.

En plus des risques d’intoxication, l’utilisation de certains pesticides peut présenter d’autres risques en raison de leur caractère inflammable, corrosif ou explosif.

Portez les vêtements et l'équipement de protection adéquats lors de la préparation et de l’application du produit. Si l’étiquette n’indique pas le type de protection approprié à la nature et à l’importance du risque, il est recommandé de porter une chemise à manches longues, un pantalon long, des gants et des bottes imperméables. Après l’utilisation du produit, rincez l’équipement et lavez les vêtements contaminés séparément de votre lessive.

Vêtements et équipement de protection pour la préparation du mélange et l'application des pesticides
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Soyez responsable. Avertissez vos voisins du traitement prévu. Fermez les fenêtres de votre maison pour empêcher l’infiltration des pesticides. Lors du traitement, assurez-vous que tout objet qui pourrait être contaminé a été enlevé (par exemple, les jouets), et protégez les objets qui ne peuvent être déplacés (par exemple, le carré de sable). Ne préparez jamais les pesticides et ne les appliquez jamais près d’un puits tubulaire individuel, car ils pourraient contaminer votre source d’eau potable. N’oubliez pas de respecter la distance d’éloignement obligatoire de trois mètres des ruisseaux, des rivières, des lacs et du fleuve.

Assurez-vous que personne (humain ou animal de compagnie) n’est présent à proximité lors de la préparation et de l’application de pesticides et que personne n’entre en contact avec les surfaces traitées pendant au moins 24 heures. Après une application sur la pelouse, installez une affiche que vous pouvez vous procurer chez les détaillants de pesticides.

En cas de déversement accidentel, rrecouvrez rapidement le produit déversé d’une couche suffisamment épaisse de matériel absorbant (litière à chat, vermiculite, papier journal, etc.) et attendez qu’il s’imprègne. N’arrosez jamais le matériel imprégné de pesticides à l’eau courante. Mettez-le dans un sac de plastique et jetez le sac dans une poubelle contenant déjà un sac de plastique.

Rangez de façon sécuritaire les pesticides...àRangez de façon sécuritaire les pesticides afin de réduire les risques d’intoxication et de conserver leur efficacité. Rangez toujours les pesticides dans un endroit sous clef ou muni d’un loquet de sécurité. Conservez les pesticides dans leur contenant original. Ne les transvidez jamais dans des récipients ayant contenu des aliments ou des boissons destinés aux humains ou aux animaux, car les pesticides pourraient être ingérés par erreur.

Égouttez avec soin les contenants vides et appliquez la technique du triple rinçage. Écrasez ou perforez par la suite les contenants rincés afin de vous assurer qu’ils ne seront pas utilisés à d’autres fins. Jetez-les avec les ordures ménagères; ils ne doivent en aucun cas être brûlés ou enterrés.

Ne jetez jamais de pesticides (concentrés, surplus de préparation, eaux de rinçage produites par le nettoyage des contenants, produits périmés) dans un évier ou dans un réseau d’égouts, car les stations d'épuration des eaux usées ne sont pas conçues pour traiter la pollution par les pesticides, ni dans un fossé ou sur le sol près d’un puits, d’un cours d’eau ou d’une fosse septique. Les restants de pesticides concentrés ou dilués doivent être apportés à l’écocentre de votre municipalité.

Un proche a été incommodé par des pesticides?

Amenez-le dans un endroit bien aéré et demandez-lui de se coucher sur le côté.
Communiquez avec le Centre anti-poison du Québec au 1 800 463-5060 (urgence téléphonique sans frais, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7) ou à Québec (appel local) au 418 656-8090, et suivez à la lettre les directives qui vous seront données. Si l’état de la personne vous paraît grave, conduisez-la à l'hôpital en prenant soin d’apporter l’étiquette du produit en cause.

En cas de « représentations » fausses ou trompeuses d’un bien ou d’un service ou du non-respect d’un contrat, vous pouvez porter plainte à l’Office de la protection du consommateur.

Pour en savoir plus...

Pour connaître les exigences réglementaires en matière de pesticides auxquelles sont soumises les entreprises d’entretien des espaces verts, consultez le document « Protéger l’environnement et la santé dans les espaces verts ».

Pour connaître les règles en matière de pesticides qui doivent être observées dans les lieux fréquentés par les enfants, consultez le document « Protéger l’environnement et la santé dans les centres de la petite enfance et les écoles ».

 

Évaluez cette page

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2020