Le coin de Rafale

Sais-tu ce qu’est le verdissement des villes ?
Catégorie : 12 à 15 ans

Magma
« Laisse-moi t'expliquer comment peut ajouter un peu de nature dans la ville! ».

Laquelle de ces deux villes te semble la plus agréable?

Eh bien, moi je préfère celle de droite avec tous ces arbres! En plus d’embellir la ville, la végétation a plein d’avantages! C’est pourquoi on fait de plus en plus de verdissement!

Pour verdir une ville, il faut réduire les espaces couverts par de l’asphalte et du béton et augmenter la quantité de végétaux (arbres, gazon et plantes). On verdit une ville pour améliorer le bien-être des citoyens, la qualité de l’environnement, pour obtenir des bénéfices économiques et même pour augmenter la beauté des lieux.

Les bénéfices du verdissement

Les espaces verts dans les villes nous « rendent service » et nous évitent bien des tracas. Laisse-moi te décrire six services rendus par les espaces verts :

  1. D’abord, comme tu le sais peut-être déjà, les plantes purifient l'air que l'on respire. C’est comme de petits filtreurs naturels! En effet, les végétaux, surtout les arbres, sont des super-filtreurs qui capturent plusieurs polluants dans l’air. Le résultat ? Ces polluants ne se retrouvent pas dans nos poumons! Les végétaux absorbent aussi le dioxyde de carbone (CO2), un gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement planétaire, et produisent de l’oxygène que nous pouvons respirer! De plus, en captant le CO2, les arbres et les végétaux contribuent à la lutte contre le réchauffement climatique.
  2. Si tu habites en ville ou si tu as déjà visité une grande ville pendant l’été, tu as peut-être remarqué qu’il y fait très chaud! En fait, la température à certains endroits peut atteindre 12 degrés Celsius de plus que dans les régions voisines. Cela est causé par plusieurs facteurs. Par exemple, l’asphalte de couleur noire et le béton absorbent la chaleur, ce qui fait hausser la température de l’air. De plus, le manque d’arbres et de verdure dans les villes fait en sorte qu’il y a peu d’ombre pour garder la fraicheur. Il ne faut pas oublier qu’en ville, il y a beaucoup de chaleur émise par les véhicules, les climatiseurs des bâtiments et même par certaines industries. On appelle ces zones où il fait plus chaud des « îlots de chaleur ». L’ajout d’espaces verts, de parcs et d’arbres contribue à garder des températures confortables pour les citadins. Cela est important car, lorsqu’il fait très chaud, le risque de subir des coups de chaleur ou de se déshydrater est plus grand. De plus, garder des températures plus basses dans les villes, c’est une façon de s’adapter au réchauffement climatique.
  3. Lorsque tu arroses les plantes à la maison, l’eau est absorbée par les racines et par la terre. Lorsqu’il pleut, il se produit la même chose avec le sol, car il est fait pour absorber l’eau. Par contre, les matériaux comme l’asphalte et le béton sont complètement imperméables. L’eau reste donc en surface et s’accumule dans les rues, ce qui peut parfois causer des inondations quand les pluies sont abondantes. Une solution pour régler ce problème est de créer plus d’espaces verts, qui absorberont une partie de l’eau de pluie, et d’opter pour des sols en gravier, en copeaux de bois, en pelouse ou en terre. Ces pratiques sont une autre façon de s’adapter au réchauffement climatique, puisque ce phénomène entraînera, entre autres, des pluies plus abondantes dans certaines régions.
  4. Pour les gens qui vivent en ville, trouver un endroit extérieur pour faire de l’activité physique près de chez soi peut être difficile. Par contre, si on aménage plus d’espaces verts, ça laisse plus de possibilités pour pratiquer nos sports favoris! Ainsi, on peut dire que les espaces verts sont favorables à la pratique des sports et donc à la bonne santé. De plus, avoir un parc près de chez soi donne une ambiance bien plus dynamique et conviviale à notre milieu de vie!
  5. Les plantes et les arbres sont les habitats naturels de plusieurs oiseaux, insectes et animaux. Tu as sûrement déjà vu des écureuils dans des parcs et des nids d’oiseaux dans les arbres. Aménager des espaces verts permet d’abriter différentes espèces en leur donnant des espaces pour vivre. C’est une belle façon de préserver la biodiversité tout en améliorant son milieu de vie!
  6. Finalement, plus il y a de verdure dans la ville, plus il fait bon y vivre. Il y a moins de bruits répercutés, plus de couleurs, bref, c’est bon pour le moral!

Comme tu le constates, verdir sa communauté apporte plusieurs avantages!

Quelles formes peut prendre le verdissement?

Tu dois te demander comment on peut verdir son milieu de vie?

D’abord, pour verdir une ville ou un espace, on peut simplement planter des arbres et des plantes pour qu’ils fassent partie du paysage urbain. Il y a souvent de l’espace en bordure des routes et des stationnements, alors, pourquoi ne pas y mettre de la végétation? De plus, pour bâtir des immeubles ou des infrastructures, on n’a pas à couper tous les arbres. On peut en prévoir dans les plans et dans les futures constructions!

On peut aussi remplacer l’asphalte, qui retient la chaleur et ne laisse pas passer l’eau de pluie, par d’autres matériaux plus naturels, comme du gazon, de la terre battue, du gravier ou des copeaux de bois. Il serait tout aussi facile et avantageux de faire des stationnements avec autre chose que de l’asphalte.


Source: Vivre en ville

Source: Nature Québec

Une autre façon de verdir est d’utiliser les ruelles. Comme elles sont moins fréquentées que les rues, dans certaines villes, des gens les utilisent pour y faire des jardins et cultiver des plantes. Ensemble, ils créent des « ruelles vertes ». En plus de rafraichir l'environnement, cela favorise les rencontres entre voisins qui, elles aussi, contribuent à rendre les ruelles plus vivantes!

Il est aussi possible d’aménager des parcs. Cela permet à la végétation d’occuper plus d’espace sur le territoire et aux personnes d’avoir plus d’espace pour pratiquer des activités extérieures. Ainsi, les citadins peuvent profiter de la nature, ce qui améliore leur qualité de vie. Ces espaces verts offrent, de plus, un habitat pour toutes sortes d’animaux et d’insectes!

Un autre moyen de verdir son milieu de vie est de faire du jardinage et de l’agriculture urbaine. On peut, par exemple, aménager des potagers urbains. Comme leur nom l’indique, il s’agit de jardins aménagés en ville. Certaines personnes en font dans leur cour ou sur leur balcon, mais il existe aussi des jardins communautaires, où plusieurs citoyens participent ensemble à l’entretien des plantes. Le jardinage urbain est une belle occasion de partager un passe-temps avec des membres de sa communauté et de développer ses aptitudes en jardinage! Certains espaces peuvent même être construits spécialement pour offrir un habitat à des espèces vulnérables, comme le papillon monarque. En suivant quelques indications, on peut construire un jardin sur mesure, parfait pour les accueillir!

On peut aussi aménager des toits verts. Tu as bien compris : il s’agit de recouvrir un toit de végétation! On se sert souvent de ces espaces inutilisés pour y ajouter de la végétation dans des secteurs où il y a peu d’espaces disponibles au sol pour planter des végétaux.

Il est possible de faire la même chose avec les murs extérieurs. N’aie pas peur, il ne s’agit pas de changer les murs de sa maison pour des haies de cèdres! Le mur sert plutôt de support à des végétaux. Les plantes grimpantes qui recouvrent des façades en sont un bon exemple. Certains murs sont même conçus spécialement pour accueillir de la végétation. Ils contiennent des cavités avec de la terre où on peut planter les divers végétaux. D’autres sont faits de matériaux conçus pour permettre aux plantes de pousser directement dessus.

Certaines personnes choisissent d’aménager leur toit ou leur balcon dans des buts précis. Par exemple, pour offrir un habitat aux abeilles. Présentement, des entreprises offrent aux citoyens la possibilité d’installer des ruches sur leurs toits et de les superviser dans l’« adoption » d’abeilles. Les écoles peuvent aussi s’adresser à ces entreprises et adopter des ruches!


Source : Avéole

Tu peux même verdir ta cour d’école!

Une autre tendance est le verdissement des cours d’école. Des initiatives sont prises actuellement pour aménager les cours d’école en y intégrant de la végétation, car celle-ci a plusieurs bénéfices. On peut inclure des arbres dans les espaces de jeu pour faire plus d’ombrage et remplacer l’asphalte par du gazon. Ces changements créent une ambiance plus agréable pour les élèves et les professeurs et permettent aux jeunes de garder un lien avec la nature, pendant les jours d’école!

Bref, le verdissement comporte bien des avantages et peut se faire autant sur notre balcon qu’à l’échelle d’un parc, d’un toit, d’une cour d’école ou même d’une ville entière! Ce qu’il faut retenir, c’est que toutes ces initiatives, de la plus petite à la plus grande, font toutes une différence!

Pour en apprendre davantage, consulte :

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile