Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Janvier 2019 : neige abondante, froid et verglas au sud de la province

La neige abondante (67 cm, 140 %), le froid (-17,4 °C, anomalie de -0,7 °C) et la pluie verglaçante ont affecté le sud du Québec en janvier 2019. La neige avait aussi été abondante ces dernières années, mais janvier 2016, 2017 et 2018 avaient été doux. Cette année, les fréquentes bordées de neige ont laissé au sol un couvert plus épais (70 cm, +19 cm, 136 %) et chargé d’eau (178 mm, +27 mm, 123 %) que la normale au sud. Il contenait aussi plus d’eau qu’à pareille date en 2018, du Témiscamingue à Charlevoix, et autant qu’en 2017, année des plus récentes inondations majeures au sud du Québec.

L’année 2019 s’amorçait par un important redoux au Québec (anomalie de 2,5 °C les deux premières semaines). Le froid a cependant rapidement repris le dessus par la suite (anomalie de -2,7 °C). Ce changement de masse d’air était marqué d’un saisissant contraste de température (anomalies de +10,3 et -11,1 °C à dix jours d’intervalle). Plus doux dans l’est et en Jamésie, janvier a été près (-20,6 °C, anomalie de -0,2 °C) de la normale de la période 1981-2010, en moyenne, au Québec.

Atteignant un maximum dans la Capitale-Nationale, le contenu en eau du couvert nival était anormalement élevé au Témiscamingue, au Centre-du-Québec, en Estrie, dans la Chaudière-Appalaches et dans la baie des Chaleurs. Le couvert de neige était plus près de la normale par endroits en Montérégie, au nord de la Gaspésie et au nord du Lac-Saint-Jean. Le manque de nouvelle neige au Nord-du-Québec (28 cm, 79 %) en janvier a rapproché la moyenne québécoise (51 cm, 114 %) de la normale de neige tombée pour ce mois.

Chronologie des événements

Le 1er janvier, la tempête amorcée la veille du jour de l’An au sud de la province se déplace dans l’est du Québec, laissant de 10 à 20 cm de neige sur la Gaspésie et la Côte-Nord.

Du 4 au 16 janvier, l’anomalie moyenne est de 4,7 °C au sud et de 3,7 °C au Québec, un important redoux. Le 5 est la journée la plus douce au sud avec une température moyenne de -4,0 °C. Le 9 est la journée la plus douce au Québec avec une moyenne de -9,7 °C. Il s’agit aussi de la journée la plus anormalement douce de ce mois (anomalies de +10,5 °C au sud et de +10,3 °C au Québec).

Du 7 au 9 janvier, le sud de la province se couvre de blanc, sous une bordée de 10 à 30 cm de neige qui atteint jusqu’à 50 cm dans la baie des Chaleurs. Des précipitations verglaçantes s’ajoutent également dans l’extrême sud, de Gatineau à la Beauce.

Les 15 et 16 janvier, la pluie verglaçante affecte de nouveau l’extrême sud, de Montréal à la Beauce. La neige tombe partout ailleurs, atteignant 15 cm dans la région de la Capitale-Nationale. Le 16, à Québec, on observe un phénomène hivernal assez rare avec cette neige : des éclairs, sous l’effet de l’arrivée d’un front froid au sud de la province.

Du 17 au 22 janvier, l’anomalie moyenne est de -6,6 °C au Québec et de -7,6 °C au sud. Le 19 est la journée la plus froide de ce mois, avec une température moyenne de -31,1 °C au Québec et de -30,0 °C au sud, respectivement à -11,1 °C et -13,9 °C sous la normale. La poussée d’air arctique est telle que la température minimale atteinte durant la nuit du 19 au 20 est presque identique au sud (-35,0 °C) et sur l’ensemble du Québec (-35,6 °C). Elle atteint un minimum absolu pour ce mois de -46,5 °C en Abitibi, à Val-Paradis.

Les 19 et 20 janvier, le sud du Québec se couvre de 15 à 50 cm de neige de Gatineau et Montréal à la Gaspésie. Les plus grandes quantités de neige tombent sur les zones montagneuses de l’Estrie, de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Du 23 au 25 janvier, les températures remontent au-dessus des normales et, les 23 et 24, une importante couche de verglas recouvre le sud de la province, du Témiscamingue à la Gaspésie. Ces précipitations verglaçantes se mélangent à la neige, qui tombe sur l’ensemble du sud de la province, avec 10 cm en moyenne.

Le 27 janvier, Charlevoix reçoit 30 cm supplémentaires de neige, avant une nouvelle bordée de 10 à 30 cm de neige dans toutes les régions du sud de la province, les 29 et 30. Cette neige survient dans le contexte du passage d’une nouvelle masse d’air froid, qui repousse les températures -4,7 °C sous la normale en moyenne au Québec du 26 au 29. Une masse d’air 1,7 °C plus chaude que la normale suit, les 30 et 31.

D’octobre à janvier : une saison plus froide et enneigée que la normale

La saison froide l’a été davantage (-8,3 °C, anomalie de -1,3 °C) et a apporté plus de neige (180 cm, +34 cm, 125 %) et de pluie (146 mm, +8 mm, 103 %) que la normale de la période 1981-2010, entre octobre et janvier, au sud de la province. À la fin janvier, le manteau neigeux y demeurait plus épais (70 cm, +19 cm, 136 %) et chargé d’eau (178 mm, +27 mm, 123 %) que la normale.

À l’échelle de la province, le total de neige (147 cm, +2 cm, 102 %) a été près de la normale, entre octobre et janvier. Le froid (-10,7 °C, anomalie de -0,9 °C) a toutefois figé ces précipitations dans le manteau neigeux. Le couvert de neige au sol demeurait ainsi plus épais (64 cm, +17 cm, 134 %) que la normale.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Janvier 2019 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981-2010)
Température maximale (°C) -15,5 -0,4 Normal
Température moyenne (°C) -20,6 -0,2 Normal
Température minimale (°C) -25,5 0,1 Normal

 
Sommaire nivométrique géostatistique pour le Québec
Région hydrographique Neige au sol, fin janvier 2019 Précipitations
Épaisseur moyenne
(cm)
Équivalent en eau (mm) Neige d’octobre
à janvier (cm)
Pluie d’octobre
à janvier (mm)
Moyenne Anomalie
vs 1963-2015
Variation vs
période préc.
Outaouais et Montréal 66 138 +38 - 155 (+48) 180 (+3)
Saint-Laurent sud-ouest1 43 97 +21 - 173 (+48) 294 (+56)
Saint-Laurent nord-ouest1 78  188 +44 - 178 (+46) 189 (+6)
Saint-Laurent sud-est1 72 160 +26 - 242 (+65) 191 (-7)
Baie des Chaleurs et Percé 84 176 +39 - 265 (+85) 184 (-21)
Saguenay—Lac-Saint-Jean 79 182 +20 - 199 (+34) 137 (+29)
Côte-Nord 71 - - - 205 (+38) 100 (0)
* Sud du Québec 70 178 +27 - 180 (+34) 146 (+8)
* Au Québec2 64 - - - 147 (+2) 93 (+4)
 
1 Région hydrographique Saint-Laurent sud-est : de la Chaudière-Appalaches au nord de la péninsule gaspésienne. Région hydrographique Saint-Laurent sud-ouest : la Montérégie, le Centre-du-Québec et l’Estrie. Région hydrographique Saint-Laurent nord-ouest : les Laurentides, Lanaudière, la Mauricie et la Capitale-Nationale.
2 Le réseau de stations nivométriques ne permet pas une couverture complète des régions nordiques, ce qui peut influencer les statistiques à l’échelle du Québec.

Mois précédent               Mois suivant       

Évaluez cette page

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.