Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Mai 2016 : un peu de chaleur pour terminer le printemps

Au Québec, l’anomalie de température moyenne en mai 2016 a été de 0,9 °C au-dessus des normales de la période 1981-2010, un écart qui peut être qualifié de « chaud » en mai.

La perception populaire était toutefois bien différente après les 17 premiers jours du mois, qui offrirent des températures à 0,8 °C sous les normales en moyenne dans le sud du Québec, et ce, après le froid exceptionnel d’avril. C’était sans compter le nord du Québec, où le temps a été plutôt chaud en début de mois, et la température des deux semaines suivantes, à 2 °C au-dessus des normales, en moyenne, au Québec. Gatineau a d’ailleurs vécu la première canicule de 2016 du 27 au 30 mai, un évènement se produisant aux 15 ans en moyenne dans cette région en mai.

Alors que le début de mai a été plutôt ensoleillé et sec, le temps souvent orageux de la fin du mois a fait en sorte que le total de pluie s’approche des normales, en moyenne au Québec (45 mm, 100 %), de même que dans le sud de la province (70 mm, 90 %). Rivière-Pentecôte, sur la Côte-Nord, a toutefois reçu beaucoup plus de pluie (181 mm, 180 %). Le début de mois plutôt froid a donné place à davantage de neige tardive qu’à l’accoutumée, au Québec (9 cm, 160 %) et dans le sud de la province (7 cm, 275 %).

Au niveau mondial, mai 2016 a surpassé le précédent record de chaleur pour un tel mois. Il s’agit d’un huitième mois d’affilée marqué d’un record de chaleur.

Chronologie des événements

Du 1er au 6 mai, les températures demeurent près des normales, en moyenne, au Québec, et peu de précipitations sont rapportées, hormis les 1er et 2 mai sur la vallée du Saint-Laurent (de 10 à 15 mm).

Le 7 mai, une masse d’air froid fait son entrée par le nord-ouest et des quantités de pluie variant entre 15 et 20 mm tombent sur la baie James. Le lendemain, plus au sud, des orages sont rapportés en Beauce, dans la Capitale-Nationale, dans Charlevoix et au Saguenay, et le surlendemain dans l’est de la province, où il tombe au total jusqu’à 55 mm à Rivière-Pentecôte, sur la Côte-Nord. Dans l’intervalle, les températures ayant baissé de 7 °C en moyenne sur le sud du Québec, c’est sous forme de neige tardive (de 5 à 20 cm) que se terminent les précipitations au Saguenay—Lac-Saint-Jean, dans le Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, le 9 mai, et que de la neige fondante tombe jusqu’à Québec. Les 8 et 9 mai sont d’ailleurs les journées les plus froides de mai, tout juste au-dessus du point de congélation en moyenne au Québec (0,5 °C).

Le 12 mai, le mercure remonte partout au Québec et les températures de jour franchissent les 20 °C (21,7 °C) en moyenne sur le sud du territoire, une anomalie de 7,7 °C.

Le 13 mai, l’air froid en provenance du nord-ouest fait chuter les températures (de près de 10 °C en moyenne sur le sud du Québec au 16 mai) et s’accompagne d’orages. De 20 à 50 mm de pluie alimenteront les cours d’eau du sud du Québec pendant cette période, et un maximum est à nouveau rapporté à Rivière-Pentecôte, où il en tombe 84 mm. Les 14 et 15 mai, on enregistre de 2 à 5 cm de neige supplémentaires de l’Abitibi-Témiscamingue au Bas-Saint-Laurent et en Estrie, où les températures descendent sous le point de congélation durant la nuit.

Le 18 mai, le mercure amorce sa remontée et demeurera presque exclusivement au-dessus des normales jusqu’à la fin du mois. Le 19 mai, des orages sont rapportés en Montérégie et en Estrie.

Le 23 mai, Journée nationale des patriotes, est la plus chaude, jusque-là, en 2016, les températures franchissant pour la première fois les 10 °C (10,1 °C) en moyenne sur le Québec et 25 °C le jour (25,5 °C) en moyenne dans le sud de la province. Ce sommet sera déjà surpassé le lendemain, avec 10,9 °C en moyenne au Québec, à 3,7 °C au-dessus des normales. Le soleil était de la partie durant cette longue fin de semaine chaude. Le surlendemain, 25 mai, des orages sont rapportés dans l’est de la province, laissant entre 5 et 10 mm de pluie.

Du 27 au 29 mai, la région de Gatineau vit la première période de canicule de 2016, les températures maximales dépassant les 30 °C durant ces trois journées. Dans l’ensemble du sud du Québec, le temps est humide, orageux et chaud du 27 au 30, à plus de 3 °C au-dessus des normales en moyenne. La pluie, parfois forte, s’abat sur tout le territoire au sud du 55e parallèle, totalisant entre 10 et 50 mm selon les régions et dépassant les 90 mm par endroits en Abitibi-Témiscamingue et en Outaouais.

Le temps plutôt sec (26 mm, 50 %) observé de la mi-avril à la mi-mai aura favorisé une période de crues printanières sans embâcle dans le sud du Québec. Sur les bassins de l’Outaouais et du Saguenay, les faibles pluies auront compensé l’excès d’eau de fonte d’un couvert de neige beaucoup plus élevé qu’à l’habitude et auront permis aux cours d’eau de demeurer à des niveaux acceptables. Toutefois, ces mêmes conditions laisseront place à un sol sec dans le sud du Québec, augmentant le risque de feux de forêt, et à des lacs aux niveaux anormalement bas dans l’extrême sud,  où la neige moins abondante (70 %) aura fondu hâtivement. La neige disparaîtra du sud du Québec à la mi-mai, sauf dans la réserve faunique des Laurentides et dans les montagnes de la Gaspésie, où elle durera quelques jours de plus. Dans l’Arctique, la neige sera toujours bien présente à la fin du mois sur les monts de Puvirnituq, au cœur de la péninsule d’Ungava.

Les précipitations de mai portent les cumuls de 2016 à 160 cm de neige (107 %) et à 95 mm de pluie (90 %), en moyenne, au Québec.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Température (°C) Moyenne ± écart-type Anomalie ± écart-type
(réf. 1981-2010)
Classification
Maximale 11,2 ± 5,6 1,3 ± 1,0 Chaud
Moyenne 5,8 ± 4,3 0,9 ± 0,8 Chaud
Minimale 0,2 ± 3,1 0,7 ± 0,7 Normal

Mois précédent           Mois suivant

Évaluez cette page

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.